Gaston Rébuffat n’aimait pas du tout l’Annapurna de Maurice Herzog

Yves Ballu :
Mon article sur ‘Maurice Herzog corrigé par Gaston Rébuffat’ a suscité un intérêt auquel je ne m’attendais pas : près de 2000 visites sur mon blog en une seule journée ! Et de nombreux commentaires sur la toile. Dont un me reprochant d’avoir voulu faire le buzz. Mais l’affaire n’est pas nouvelle. Elle remonte à 1981, date de la sortie du fameux livre ‘Les grandes conquêtes de l’Himalaya’ par Maurice Herzog. La revue La montagne du Club Alpin Français m’ayant demandé de le rubriquer pour sa ‘Revue des livres’, j’ai demandé si j’avais toute liberté d’expression. On m’a dit que oui. Je savais que le sujet était sensible. Alors, j’ai imaginé de faire la critique du livre sous forme d’un dialogue. Une façon de présenter deux points de vue contradictoires. L’un admiratif, l’autre dubitatif. C’était la première fois, je crois, que la statue du ‘héros de l’Annapurna’ était publiquement ébranlée, qui plus est, dans une revue du CAF. L’évènement n’a pas manqué de provoquer des réactions nombreuses – enthousiastes (quelques-unes) ou indignées (la majorité).’
Voici l’article de la revue La montagne (juillet 1981)

Photo : Maurice Herzog à la descente de l’Annapurna

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.