Ils veulent réintroduire des ours

Ils sont quatre défenseurs de l’ours en Pyrénées. Alison, Catherine, Adrien et Eugène arpentent villes et villages du massif pyrénéen pour faire de la pédagogie sur l’ours et convaincre de l’importance d’en réintroduire, grâce au programme «Parole d’ours». Au marché de Lourdes , mardi matin, ils sont allés à la rencontre des gens à l’aide de questionnaires. «Nous apprenons à beaucoup qu’il n’y a que deux ours mâles en Bigorre. Mais 28 sont dans les Pyrénées centrales», rappelle Eugène Reinberger, de l’association de protection de l’ours Ferus. Pour lui, pas de doute, il faut réintroduire des femelles sur le département pour que «la population ne s’éteigne pas». Et ce car «l’ours a une fonction de préservation de la biodiversité. Il sert de transporteur de graines par ses excréments, par exemple», veut-il convaincre. Eugène Reinberger démonte aussi quelques clichés : «Seulement 1 % de la prédation globale sur les brebis est causée par l’ours». Des arguments qui réussissent à convaincre : «Une majorité de personnes rencontrées sont plutôt favorables à la réintroduction de nouveaux ours».

Lire l’article sur ladepeche.fr ici

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.