Suspendu dans le vide, son compagnon de cordée le retient à la force de ses bras

La solidarité montagnarde peut parfois sauver des vies. Hier midi, les sauveteurs de la CRS de Courchevel reçoivent plusieurs appels de témoins leur disant qu’une cordée a disparu dans une crevasse non loin du sommet du téléphérique de La Grande Motte à Tignes. Elle aurait peut-être dévissé.

Ils engagent immédiatement l’hélicoptère de la sécurité civile Dragon 73 à 3 400 mètres d’altitude et découvrent deux hommes dans une position très délicate. L’un d’eux est suspendu dans le vide tandis que son compagnon le retient de tout son corps, jambes et bras accrochés dans la neige.

Le pouce cassé tellement il a retenu son compagnon

Comment en sont-ils arrivés là ? Le premier, un homme de 49 ans, a franchi un pont de neige qui a cédé sur son passage. Le second, un solide Tignard de 51 ans a réussi à s’accrocher au sol pour ne pas être emporté dans la chute.

Non loin de là, Stéphane Ruitard, président de la compagnie des guides de la Vanoise, dépose ses clients à la hâte pour venir en renfort. Deux employés des remontées mécaniques de Tignes se joignent également au secours.

Lire l’article complet sur ledauphine.fr

Laisser un commentaire

deux × 2 =