Interview : Klemen Becan, mordu de caillou

Nicolas, gérant du refuge d’Abella de la Conca en Catalogne nous propose une interview de Klemen Becan, un des falaisistes slovènes le plus expérimentés. Klemen traîne actuellement en Catalogne où il a defriché et réalisé ‘Mind control’ à Oliana avant de faire profiter Mina Markovic et Domen Skofic de ses méthodes. La machine slovène, qui quand il n est pas en train d équiper une méga ligne au pays est sur la route a la recherche d’une ligne majeure…A Abella, Klemen vient de signer la première de ‘El diedr’e qui avait resisté 10 ans aux assauts de Dani Andrada et de Steve Mc Clure. Klemen avait essayé en 2004 avec Dani Andrada mais comme lui il tombait juste apres le crux… Steve Mc Clure en 2013 avait failli realiser la voie de 50m à vue mais là aussi tombait à deux doigts de la chaîne. La voie, très exigeante et longue, demande une technique irréprochable toute en adhérence ou la paume des mains est la partie la plus sollicitée du grimpeur. Une voie donc à realiser en hiver pour un gros 8b old school qui en rebutera plus d’un !

Photo : Klemen dans Mind Control (credit Luka Fonda)

· Comment expliques-tu les bonnes performances actuelles en rocher des slovènes en Catalogne ?

L’équipe Slovène s‘entraine vraiment très dur pour les compétitions donc maintenant que la saison est terminée c’est normal que nous soyons assez forts pour faire quasiment ce que l’on veut en rocher.

· Cela fait pas mal de temps que tu grimpes dans le 8c/9a et qui plus est généralement assez rapidement, pourquoi n’essayes-tu pas des voies plus dures ?

Je prends plus de plaisir a faire du à vue et j’adore grimper. Aujourd’hui, si tu veux faire des voies très plus dures au final tu grimpe moins car tu dois attendre que toutes les conditions soient réunies, que tu sois reposé…Cela ne m’amuse pas du tout et le plaisir pour moi c’est primordial dans mon escalade. Et puis, c’est aussi très stressant et ca détruit ta peau !

· On te vois souvent dans des endroits encore inconnus libérer des voies qui ne seront peut être jamais répétées pour quoi cela te motive ?

Je suis toujours à la recherche de nouvelles lignes et comme c’est dur de trouver quelque chose de vraiment extraordinaire dans des sites déjà très connus. Et puis, quand tu va sur un spot très fréquenté c’est quasi impossible de faire du vrai à vue avec la tonne de magnésie et de traits de cake sur toutes les prises, ou quand c est pas quelqu’un qui te gueule les méthodes du bas alors que tu ne lui a rien demandé ! J’adore découvrir des nouveaux endroits, j’y trouve l’escalade plus relaxante et comme j’aime vraiment le côté nature de la pratique je suis plus dans mon élément et cela me fait encore mieux grimper ! C’est pour ca que je voulais libérer ‘El diedre‘ même si cela n’et pas une voie très extrême aujourd’hui, je savais qu’il n y aurait pas de magnésie, personne à me donner les méthodes, du super rocher, du ciel bleu et des vautours… L’escalade de cette voie est exigeante après une approche en 7b+ tu rentres dans un dièdre sans prises, tout en adhérence…Tu comprends mieux après 50m d’escalade que cette voie n’avait pas encore été réalisée car l’investissement mental dans chaque run est énorme et surtout le succès toujours aléatoire…Si tu tombes là haut comme j’avais fait en 2007, comme Dani Andrada et Steve Mc Clure plus récemment, c’est dur de se motiver pour remettre un run ! Steve avait rate le à vue de rien, cette fois ci je l’enchaîne à mon premier essai depuis ma visite il y a 7 ans.

Photo Klemen dans El diedre à Abella de La Conca (credit Elizabeth Francolini)

· Tu fais un gros road trip depuis plusieurs mois et on t’as vu au Petzl roc trip, sur quelle nouvelle falaise as-tu flashé en terme de potentiel de développement ?

Pour moi je dirai sans hésiter le Montenegro à côté de la capitale de Podgorica. Deux canyons énormes avec un rocher super solide avec toutes les orientations. Il n y a seulement que 3 secteurs développés actuellement avec à peine 100 voies mais le potentiel est immense. J’y ai ouvert des voies et tu n’as qu’à poser les points et grimper, c’est vraiment incroyable ! C’est sûr je vais y retourner et j’ai des projets dans ma tête de lignes parfaites, j ai hâte d’y être bientôt !

Sinon j’ai répété la ligne ouverte par James Pearson, ‘Reverrance’ en Turquie, qui est pour moi la plus belle voie que j’ai grimpé en 2014 sans aucun doute et comme James le dit, la cotation de cette voie n’a aucune importance tellement elle est belle !

Photo : Klemen en Turquie

· C’est la troisième fois que tu reviens à Abella de la Conca, qu’est ce qui te fait revenir ?

J’avais pas forcément prévu de revenir cette fois ci, nous étions avec l’équipe slovène à Oliana dans les nuages et des conditions moyennes et comme je sais qu’à Abella on est souvent juste au dessus des nuages j’ai voulu y revenir. Et puis Abella ca représente ca que j’aime, la tranquillité, la nature, des voies très variées, ni trop courtes ni trop longues, des surplombs, des dalles… Tu peux choisir juste en te levant le matin le style qui te motive ce jour là et y aller. Il y a une ambiance particulière, les gens, le rocher, je m’y sens bien.

· Est-ce que tu te considères comme un grimpeur old school ?

Non pas du tout. C est juste que j’aime bien essayer des voies old school mais j’aime aussi grimper des voies super modernes comme les voies que j ai équipé à Osp comme ‘Waterworld’ par exemple. Comme je le disais, c’est la variété qui est intéressante et motivante.

Photo : Montenegro (crédit Klemen Becan Coll)

· C’est quoi la suite pour toi ?

Grimper en Espagne encore pendant un mois, réaliser des projets et en ouvrir d’autres…Et dès que je rentre a la maison je commencerai à chercher la nouvelle destination pour tout recommencer encore !

Klemen est sponsorise par Petzl, Adidas, Evolv, Slovenian Armed Forces

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.