Interview-portrait : Barbara Zangerl

Kairn s?est entretenu derni?rement avec la grimpeuse autrichienne Barbara Zangerl. Barbara est connue pour avoir ?t? la premi?re f?minine dans le 8B bloc ? 19 ans avec ? Pura vida ? ? Magic Wood (en 2008). Depuis, une blessure au dos l?a ?loign? du monde du bloc et ? Babsi ? s??panouit pleinement en falaise et notamment en grande voie. Elle a r?p?t? le printemps dernier ‘Hotel Supramonte’ en Sardaigne et vient notamment de r?p?ter r?cemment ‘Delicatessen’ ? Bavella en Corse. Rencontre avec cette mordue de falaise. Les images qui illustrent cet entretien sont sign?es Nicolas Renard ou issues de sa collection personnelle.



Photo : Nicolas Renard



– Kairn : Quand est-ce tu as commenc? l?escalade ?
– Babsi : Quand j?avais 14 ans. J?ai d?but? pendant une ann?e avec du bloc en salle puis apr?s un an j?ai commenc? en outdoor. J?ai fait quelques comp?titions mais ce n??tait pas mon truc, je pr?f?re le caillou !


– Kairn : Qu?as-tu pens? de Delicatessen que tu viens de r?aliser ?
– Babsi :
Pour moi, c’est l’un des plus belles grandes voies que j?ai jamais gravi. C?est fascinant de voir un rocher si compact, avec ces couleurs extraodinaires et ce rocher orange. Tu peux trouver des micro-r?glettes et aussi des grosses prises aux formes peu communes. Il y aussi le fait que c?est extraordinaire de pouvoir passer dans certains passages avec presque rien dans les mains et les pieds. Je tiens ? faire des compliments ? Arnaud petit pour avoir trouv? et ?quip? ce joyau !



– Kairn : Tu es connue pour avoir ?t? la premi?re f?minine dans le 8B bloc. Tu as travaill? ? Pura vida ? naturellement car ?a te plaisait ou plus une recherche de la difficult? ?
– Babsi : Avec un tr?s bon ami (ndlr : Bernd Zangerl, qui porte le m?me nom mais n’a aucun lien de parent? avec Barbara) on a trouv? et bross? le bloc. Ils ont essay? un petit peu, puis j?ai r?ussi ? faire tous les mouvements. Deux ans apr?s, j?ai entrepris le travail du bloc s?rieusement et c?est all? tr?s vite. En comptant les journ?es, j?ai mis 16/17 s?ances pour r?ussir.



– Kairn : Tu as ?t? une pionni?re du bloc f?minin dans un milieu tr?s masculin, est-ce que cela t?as g?n? pour t?exprimer pleinement ?
– Babsi : Cela m?a surtout aid?. J??tais la seule fille ? faire du bloc dehors avec les gars donc automatiquement j?avais envie de faire pareil, d?essayer les m?mes probl?mes. Donc je pense que c?est un peu comme ?a que j?ai progress?.


– Kairn : Que penses tu de la r?cente performance d?Ashima Shiraishi (8B bloc ? 10 ans) ?
– Babsi :
Ashima, impressionne tout le mondeEsp?rons qu’elle se ne pas trop pouss?e par ses parents parce que c?est encore une fille tr?s jeune et ? mon avis il est aussi tr?s important que les enfants ne re?oivent pas trop de pression avec la pratique intensive de l?escalade ou d’autres sports. Ils devraient rester dans un mode ludique ! Mais bien s?r, il est ?tonnant qu’une fillette de 10 ans puisse r?ussir des blocs aussi durs. Elle est tr?s petite, je pense que ?a doit ?tre dur de trouver desblocs durs adapt?s, o? elle peut avoir l?allonge dans chaque mouvement. Donc je suis tr?s impressionn?e ! F?licitations !



– Kairn : Depuis, tu as des probl?mes de dos qui t?emp?chent de refaire du bloc ? haut niveau. As-tu eu un passage ? vide ?
– Babsi : Bien s?r, ?a m?a ennuy?. J?ai su que je ne pouvais pas reprendre le bloc comme avant. Du coup, apr?s une bonne pause, je me suis mis ? faire des voies, et je me suis r?gl?e l?-dedans. C?est comme un autre chapitre qui s?est ouvert. Gr?ce ? ma blessure j?ai d?couvert tout un autre milieu que j?aurai peut-?tre jamais d?couvert autrement !



Photo : Heiko Wilhelm



– Kairn : Qu?est ce qui s?est pass? avec ton dos et comment tu adaptes ton escalade ? ton handicap ?
– Babsi : Je me suis fait une hernie discale, donc mon disque intervert?bral est foutu. Le c?ur de mon disque presse contre le nerf, mais du coup, je dois faire attention ? ne pas trop forcer. Ce qui est important, c?est de faire de la bonne physio. Je me force ? continuer ? faire de la kin? en compl?ment de l?escalade car je dois encore r?cup?rer. J?ai par exemple beaucoup de mal ? tenir les invers?es. Je travaille ?norm?ment mes lombaires et les gainages pour renforcer ma ceinture abdominale pour ?viter les pressions et les risques de r?cidive.



– Kairn : Malgr? ta blessure, t?entraines-tu encore en indoor et comment ?
– Babsi : Oui c?est tr?s important que je continue ? m?entrainer en salle car si j?essaie un projet dur en falaise sans garder la forme j?ai des risques de me refaire mal. Je fais pas mal de pan G?llich et des voies. J??vite par contre le bloc en salle, trop traumatisant.



– Kairn : Tes projets en escalade ?
– Babsi : Ce printemps je prends du bon temps, je grimpe un peu partout en escalade sportive. Cet ?t?, j?ai deux projets en grande voie. Le premier c?est une fissure en 8a en trad ? Superkiril ? en Suisse dans le Tessin et mon deuxi?me projet est ? End of silence ? (ndlr : la grande voie des fr?res Huber dans les Alpes bavaroises, 11 longueurs, 8b+).



– Kairn : Tu es sponsoris?e par Adidas. Tu es grimpeuse pro o? tu travailles ? c?t? ?
– Babsi : Je suis ? moiti? pro. Je re?ois des sous de mes sponsors d?un c?t? mais je travaille ? c?t? dans un h?pital, je suis radiologiste. C?est important pour moi de faire autre chose, de sortir de ne pas d?pendre que de l?escalade. Ca m?aide du coup aussi ? prendre du recul par rapport ? ma blessure. Je ne suis pas stress?e ? l?id?e de perfer ? tout prix !



Barbara dans Hotel Supramonte l’an dernier (photo : coll. Zangerl)



– Kairn : L?Autriche est une nation tr?s forte en comp?tition depuis quelques ann?es. Comment analyses-tu cet essor ?
– Babsi :
Je pense qu?un des moteurs est le fait qu?ils s?entendent tous tr?s bien. Du coup, tu t?entraines avec tes meilleurs amis, c?est super motivant. Et comme ils sont tous tr?s forts, le niveau de motivation est tr?s ?lev?. Le succ?s du team c?est la coh?sion, un groupe d?amis.



– Kairn : En ce moment, la haute difficult? f?minine est en plein boom. Comment tu l?analyses ?
– Babsi : Oui, le niveau f?minin se rapproche de plus en plus du niveau des mecs. L?entrainement en salle est primordial. Il faut une bonne pr?paration pour aller sur le rocher en forme. Je pense que la plupart des filles qui perfent actuellement s?entraine vraiment tr?s dur avant. Et que c?est la cl? de la r?ussite.



– Kairn : Ta falaise pr?f?r?e ou un endroit o? tu aimes te rendre r?guli?rement pour te ressourcer ?
– Babsi : En hiver, j?adore le Tessin car j?adore grimper sur le granite. Mais ? part cet endroit, j??prouve la n?cessit? de changer tout le temps de lieu de pratique.



– Kairn : Un grimpeur qui t?inspire ou qui te motive ?
– Babsi :
Il y a beaucoup de grimpeurs qui m?inspirent ?norm?ment mais pas un en particulier. Ce qui m?inspire c?est quand des grimpeurs proposent des trucs nouveaux, comme des premi?res ascensions par exemple.



Photo : Nicolas Renard



– Kairn : As-tu des hobbies ? c?t? de l?escalade ?
– Babsi : Hiver comme ?t? j?adore faire de la rando, et j?adore aussi rev?tir la robe autrichienne pour les f?tes traditionnelles dans mon pays ! (rires)



– Kairn : Quel conseil pourrais-tu apporter aux autres grimpeurs ?
– Babsi : La grimpe c?est tellement bien. Le conseil que je peux donner, c?est d?essayer de voyager le plus possible, rencontrer des nouvelles personnes, de nouvelles falaises. Peut-?tre ne pas ?tre bloqu? sur toujours encha?ner des voies dures. Bien-s?r c?est int?ressant. Mais il faut aussi prendre le temps de respirer sans se prendre la t?te, de concevoir la grimpe dans son ensemble. Sentir ce que la grimpe peut nous donner, pas que forc?ment se prendre la t?te avec des trucs ? la limite de notre niveau. Il faut tout m?langer.



– Kairn : Points forts et points faibles en escalade et dans la vie ?
– Babsi :
Justement, en escalade, ce qui peut-?tre un point faible comme un point fort est que quand un projet me motive, je suis trop ? fond dessus. Je peux d?velopper des forces surnaturelles pour y arriver ! Dans la vie en g?n?ral, ce trait de caract?re revient aussi je suis souvent tr?s (trop ?) pers?v?rante dans ce que j?entreprends. Un autre point fort plus technique, c?est que j?ai toujours ?t? tr?s ? l?aise sur petites r?glettes, notamment en bloc.



– Kairn : Un petit mot de la fin par rapport ? l?escalade en France et aux fran?ais ?
– Babsi :
En France, j?ai d?j? grimp? ? Bleau et ? St-L?ger. Bleau c?est le potentiel de grimpe le plus beau au Monde pour moi. Par rapport au fran?ais, c?est une langue difficile et malheureusement je ne comprends rien du tout ? votre langue ! (rires)

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.