La carte postale de Caroline et James : la vallée de Nam Hin Boun, Laos

Je vous l’avais promis, après le 3 étoiles de Green Climbers Garden (Taekek, Laos) nous nous sommes mis en mode Mac Gyver… Enfin de mon point de vue du moins. L’accès était un poil plus complexe que les 12 minutes de tuktuk. En effet, notre prochaine cible, Ban nan none, est un site perdu dans une vallée, à 150 km de Taekek, ouvert il y a 5 ans par un groupe de français téméraires. 4 heures de scooter au programme, le baptême du feu pour moi, sans compteur de vitesse, mais on a fait le tout en 2 h 30 je vous laisse calculer. J’ai bien du mettre 1heure à comprendre que pour freiner je devais appuyer avec le pied droit ! Bref… de Taekek, l’une des principales villes du Laos, mais déjà un royaume de poussière, cahutes, motos et tuktuk, on quitte les grands axes pour s’enfoncer dans un paysage de collines couvertes de jungle, maisons sur pilotis en bois ou bambou. Ban nan none est un petit village tout au fond de la vallée, il faut ensuite suivre une piste en terre pour rejoindre la falaise. Oh surprise, le pied des voies, que nous attendions recouvert de jungle, nid a serpents, était dégagé  !!! Il semblerait que la région s’ouvre à l’écotourisme, ils ont donc « sécurisé les chemins », à grand renfort de coupe-coupe et de feu.

Mais je vous ai promis du Mac Gyver… A Ban nan none, les 1ers points manquent systématiquement, petite blague des villageois, qui, ma fois, devaient se demander ce que des spits flamboyants faisaient sur du rocher. Souvent le 2eme point aussi s’est envolé, nous avons donc appris à construire un bâton de pré-clipage. 2eme petit obstacle, les voies sont très, mais vraiment très peu pratiquées… donc royaume des toiles d’araignées, une première montée s’impose donc, balai au fesses, grosse brosse, petite brosse, bâton de pré-clipage suspendu pour monter de point en point et écarter araignées ou serpents.

Et je vous assure, une fois échauffée par ces amuses bouches, j’ai ADORE !!!!!  Dévers à 30 degrés, des voies vraiment classes,  mention spéciale pour « Ca baille dur », 7b majeur sur colos et patates, et un 8a et un 8b dans un style différent sans colos (la première ascension de « Gros slam »), mais des mouvements sur règles en devers, un peu de 3D.  Merci aux ouvreurs, c’était un régal ! Cerise sur le gâteau, à gauche, à droite, partout des lignes incroyables attendent encore leurs spits !!! Mais ça devrait venir…

Pour plus d’infos : Laos Climbing

Merci à The North Face, La sportiva, et nos autres partenaires qui nous permettent de découvrir ces endroits rêvés et de les faire partager !

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.