La FDSEA des Savoie tire sur les écologistes : « La montagne, ce n’est pas boboland’

Le récent rapport de la commission faune du Conseil national de protection de la nature vient d’attiser les tensions entre éleveurs et protecteurs institutionnels de l’environnement. Le dit rapport conseille de ne pas abattre tous les bouquetins issus d’une réintroduction dans le Bargy. En effet, ceux-ci sont atteint de la brucellose, maladie grave qui met en péril les élevages de la région en rendant la viande impropre à la consommation.

La FDSEA des Savoie, syndicat agricole majoritaire, a publié vendredi après-midi un communiqué de presse assez violent contre, ce qu’ils appellent, ‘les apparatchiks parisiens et les écologistes de salon’. Ils n’admettent pas que ces organismes loin des réalité du terrain ‘scellent le sort de tout un territoire’. Le communiqué précise que : ‘La montagne, ce n’est pas boboland’. Un qualificatif sans appel pour un risque supplémentaire qui s’ajoute à celui des grands prédateurs, notamment le loup.

Selon le syndicat agricole, la proportion de bouquetins du Bargy contaminés est importante. Selon eux : ‘Ne pas engager un plan qui permette de régler définitivement le problème est suicidaire’. C’est incontestablement pour ce territoire de montagne ‘toute une économie locale qui est menacée’.

Le communiqué poursuit : ‘Pour qu’une épée de Damoclès cesse de peser au-dessus des agriculteurs, il faut décider d’une mesure d’éradication globale’. Et d’en appeler aux ministres de l’Ecologie et de l’Agriculture afin de ‘prendre leurs responsabilités rapidement’.

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.