L’alpinisme de haut niveau s’apprend aussi

Hier, Sébastien Pochon a quitté Grolley pour une expédition de six semaines au Pérou. Objectif: la Cordillera Blanca, ses nombreux 6000 m et leurs parois de mille mètres avec des voies encore non ouvertes. Le Fribourgeois de 22 ans est l’un des neuf alpinistes sélectionnés par le Club alpin suisse (CAS) dans le cadre du module «Alpinisme de haut niveau pour les jeunes». Adopté en 2008, ce projet pilote de promotion de l’alpinisme de haut vol auprès des jeunes vise à combler une lacune dans le panel des formations sportives offertes par le club.
 
Car si les filières de l’escalade sportive ou du ski-alpinisme sont complètes, avec chacune, au sommet, un cadre national (comme le Swissteam pour le ski-alpinisme), étonnamment, celle de l’alpinisme classique, creuset historique du club, était le parent pauvre de la formation sportive: seuls les échelons de base étaient enseignés.

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.