Le déclin du tourisme alpin se poursuit

Depuis 2005, les régions de montagne ne connaissent plus une croissance des nuitées comparable à celle des villes. Le Valais s’en tire mieux que les Grisons ou le Tessin

L’année dernière, à quinze jours de la décision de la Banque nationale suisse, a été globalement une bonne année pour le tourisme suisse. 310?000 nuitées supplémentaires ont été enregistrées, soit une progression de 0,9%, à 35,9 millions. Les touristes suisses, restés fidèles au pays, ont largement contribué à ce résultat. Le seuil des 16 millions de nuitées a été franchi, ce qui n’était plus arrivé depuis le début des années 1990.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.