Le patou devait faire peur au loup, c’est l’homme qui tremble

Les chiens de montagne des Pyrénées sont la seule protection efficace des moutons contre le loup. Mais ils inquiètent les randonneurs, qu’ils pincent parfois. La polémique enfle.


La bête s’approche pour renifler les visiteurs, un brin méfiante. Septante centimètres de haut, une charpente d’athlète, et des airs de fauve dans un costume de peluche. Pas d’aboiement ni de grognement, mais un regard fixe et entêté que nul ne songerait à défier.


Alpage de Bavon (VS), 2400 mètres d’altitude. Pays de loups par intermittence, de 350 moutons, de randonneurs les jours de beau temps et de chiens de montagne des Pyrénées. «Princesse», la bête précitée, appartient à la race de ces derniers. Son maître est là, les ovins ne sont pas en danger: les visiteurs sont tolérés. Le patou de 11 ans retourne à ses moutons, talonné par sa camarade de garde, «Cheyenne», 8 mois.


En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.