Les Grandes Jorasses en surfréquentation

a face nord des Grandes Jorasses constitue un véritable bastion inexpugnable, ou presque, dans le massif du Mont-Blanc. Un gigantesque mur quasi vertical de granit et de glace de 1 800 mètres de hauteur, n’offrant aux alpinistes que des voies extrêmement difficiles et demandant un engagement total. En clair, amateur s’abstenir sous peine de… très gros ennuis de santé ! Parmi les itinéraires convoités aux Grandes Jorasses, il en est un qui a retenu l’attention de nombreux grimpeurs, ces derniers temps, la “Colton-MacIntyre”, débouchant au sommet de l’éperon Walker, à 4 208 mètres d’altitude. Une voie assez peu courue car elle nécessite des conditions optimales.

Plus d’infos

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.