Les ?leveurs de montagne de la Dr?me en col?re contre le loup, re?us par le Pr?fet

Hier matin, environ 150
?leveurs se sont retrouv? devant la Sous-Pr?fecture de Die. Une vingtaine de
repr?sentants associatifs et syndicaux ont ?t? re?us environ 2h30 par le Pr?fet
et le sous-pr?fet afin de
remettre une p?tition
et d?exprimer leur col?re face aux pr?dations des loups.

La situation des
?leveurs face aux grands pr?dateurs devient de plus en plus difficile et ? Les
?leveurs du Haut-Diois ? ne veulent pas mourir en silence ? selon le Dauphin?
Lib?r?

? Nous voulons lui dire aussi que nous sommes contre le projet de zonages du
Plan Loup 2013. On veut aussi obtenir plus facilement l?autorisation des tirs
de d?fense’
(autorisations individuelles accord?es aux ?leveurs pour prot?ger
leur troupeau), rajoute Micheline Falcon interrog?e par le quotidien r?gional
qui publie ?galement un diaporama. Et l??leveuse poursuit : ? Indemnis?s, voil? ce que l?on entend
trop souvent. Mais alors pourquoi de nombreux ?leveurs font leur valise les uns
apr?s les autres ? Et vous ne pensez pas que les ?leveurs sont attach?s ? leur
b?te ? ?

Pour France 3
Rh?ne-Alpes

: ‘Face aux attaques r?p?t?es des troupeaux, les ?leveurs accusent le
pr?dateur et demandent au gouvernement des mesures pour pouvoir intervenir
pendant une attaque de loup. Ce matin, ils ont remis une p?tition au
sous-pr?fet. Les nouvelles dispositions du gouvernement sont attendues dans le
courant du mois de janvier, dans la perspective du nouveau plan national
d’action sur le loup, qui doit succ?der au
plan actuel 2008-2012 ?.

Xavier Beulin,
pr?sident de la FNSE (F?d?ration Nationale des Syndicats d?Exploitants
Agricoles) n?avait pas m?ch? ses mots selon ce que rapporte le Dauphin? Lib?r?
du 25 novembre
: ? Il ne faut pas avoir peur du mot r?gulation ?, ?? ? Le nouveau gouvernement
semble ?tre plus ? l??coute, mais ils ne prendront aucune d?cision ferme ??..?
Il faut pourtant l??liminer, cela ne peut plus durer ?

A l?issue de cette
manifestation de Die, plusieurs organisations associatives et syndicales, dont
celle de Jos? Bov? (1), ont adress? une lettre ouverte aux Ministres de
l’?cologie et du D?veloppement durable et de l’?nergie, de l?Agriculture, de
l?Int?rieur.
Les signataires lancent un appel : ? Ne laissez pas ? ceux qui ne sont concern?s ni dans leur
travail ni dans leur c?ur le droit de d?cider de notre avenir et de celui de nos troupeaux ??.. ? La
R?publique Fran?aise et son gouvernement
pr?f?reront-ils appliquer des
Textes Europ?ens obsol?tes et inadapt?s plut?t que de laisser ses enfants
?leveurs et bergers exercer leur travail ? ?
Et, comme Jos? Bov?
il y a quelques mois, ils n?utilisent
pas la langue de bois : ? les loups en situation de pr?dation doivent
syst?matiquement ?tre ?limin?s en priorit? par un corps sous d?pendance de
l?Etat (ONCFS, Louveterie) qui disposent des moyens ad?quats et par des
?leveurs ou bergers ayant le droit de tir ?.
Ils rappellent ?galement la
probl?matique de la prolif?ration et de la reproduction en prenant exemple sur
le probl?me du sanglier : ?Les loups sont apr?s les sangliers l?esp?ce qui
croit la plus vite, 29% chaque ann?e il faut r?agir avant d??tre d?bord? par le
nombre comme pour les sangliers. Mais au contraire, avec des proc?dures longues
et complexes, rendant inop?rants les tirs de pr?l?vement ou les battues, avec
des quotas incompatibles avec la r?alit? de terrain et inaccessibles (11
pr?l?vements accord?s 3 r?alis?s en 2012
+ 2 braconnage ou accident), tout est mis en ?uvre pour que les loups puissent
se reproduire en toute tranquillit? ?.
Puis ils rappellent quelques textes
l?gislatifs qui obligent l?Etat pour finir par cette question ?galement
pos?e par les pyr?n?ens confront?s ? l?ours : ? QUE VOULONS-NOUS FAIRE DE
CES TERRITOIRES DE MONTAGNE ? ?
(Lire l?int?gralit? de la lettre)

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire

2 × 2 =