Obsolescence programmée

Dominique Duhaut, du site Promo-Grimpe, évoque une problématique de plus en plus en vogue, celui de l’obsolescence programmée du matériel.

Parti marcher pour plusieurs jours, ma randonnée s’est terminée dès la première étape par un incident technique : le décollage simultané des semelles de mes chaussures de randonnée.

J’étais parti marcher pour trois jours en autonomie dans le Diois. A la fin de la première journée, alors que j’étais sur une piste forestière, j’ai commencé à constater le problème, les semelles étaient en train de se désolidariser du reste de la chaussure.

Malheureusement, une des semelles n’a pas tenu (voir photos centrale et droite dans le portfolio) et j’ai du continuer la marche sur plusieurs kilomètres avec une chaussure sans semelle.

Je trouve complètement anormal que des semelles se décollent, et en plus simultanément.
Je ne marche pas énormément avec ces chaussures. Elles sont restées longtemps dans un placard sans être utilisées.

J’ai donc demandé une expertise technique des chaussures auprès d’un célèbre cordonnier spécialiste des chaussures de montagne de Grenoble. Sa réponse a été sans appel : « c’est normal, avec une semelle intérieure en mousse de polyuréthane, elle se décompose dans le temps (poussières), même si les chaussures ne sont pas utilisées et qu’elles restent dans un placard ».
Il a même parlé d’obsolescence programmée !

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.