La Chine marque son intérêt pour les Alpes françaises

Une pléiade de ministres chinois était hier en visite officielle à Chamonix. La vice-première ministre – Liu de son nom, Yandong de son prénom – n’a pas tari d’éloges sur les installations touristiques et sportives de ce site devenu mythique pour avoir accueilli les premiers Jeux olympiques, en 1924.

C’est justement pour signer un protocole de coopération dans le domaine des sports d’hiver et de nature que la délégation chinoise avait fait le déplacement. La France promettant, par la voix de son secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard, de mettre son savoir-faire au service de la Chine pour l’organisation des Jeux d’hiver de 2022. «Dans le domaine des sports d’hiver, la Chine est un petit frère et la France un grand frère», a conclu pour sa part Liu Yandong, à la fin de son discours.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.