On a lu : ”Coup de Coeur, Coup de Coke”

C’est l’histoire d’un belge… alpiniste.
Rien qu’avec ça, certains ont le sourire au bord des lèvres. (Vous marrez pas trop, le dernier Piolet d’Or a été remporté par une équipe belge : Sean Villanueva et Nico Favrese, et la France n’a pas la chance de s’enorgueillir d’un roi alpiniste : Albert 1er)

L’alpiniste en question s’appelle Jean-Claude Legros et son nom n’est pas inconnu dans le cercle des alpinistes de renom.
Jean Claude et son guide gravissent le pilier Bonatti au petit dru, Catherine Destivelle termine sa voie dans la face ouest, Luc tente de vendre ses paquets de cocaïne depuis la maison de Jean Claude perdue dans la campagne belge.
Et quand les policiers ayant sans doute un peu trop lu ‘Le Grand Secret ‘ de Barjavel décident d’en savoir un peu plus sur les relations entre les deux hommes, certains faits historiques prennent une autre signification.

Coup de coeur, coup de coke rassemble trois vies, trois chemins d’amitié. Le récit jouxte des peurs, les assemble et les dissimule.
C’est une histoire d’ascension, une tranche de vie, un trafic de survie.

Ce sont de belles journées étranges que l’on ne range pas tant elles sont vraies.

Tout est vrai d’ailleurs… Il suffit de demander à Jean Claude, Catherine et Luc.

Bref, encore un livre qui se dévore et que l’on termine avec le regret que cela ne dure pas un peu plus… et que l’on peut offrir en clin d’oeil a n’importe quel féru de montagne.

Coup de Coeur, Coup de Coke

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.