Résumé : Biblio’Fest, première (+ vidéo)

La première édition du rassemblement de grimpe Biblio’Fest le 31 août a été une très belle réussite sur tous les plans, 200 personnes sur tout la journée se sont rendues dans la fameuse grotte mauriennaise. Néophytes ont cotoyé grimpeurs confirmés dans la bonne ambiance, avec quelques bonus comme de la highline, un repas convivial, des démos nocturnes dénudées,…


Tous les gens présents ont vraiment apprécié toutes les activités proposées, le lieu, l’ambiance, l’organisation,… Grâce à un tel enthousiasme, l’équipe d’organisation a pu trouver ses premiers partenaires financiers pour proposer une seconde édition l’an prochain avec plein de nouveaux projets en tête !

Le résumé de l’équipe d’organisation :

‘Samedi 31 Août a eut lieu la première édition du Biblio’Fest. But what is it ?!? Le Biblio’Fest, c’est l’envie d’un groupe de copains qui grimpent depuis quelques années dans une immense grotte, de rassembler du monde et de faire la fête dans ce lieu plutôt curieux. La Bibliothék est une ancienne carrière exploitée par l’usine se situant juste en contrebas. Qui dit usine, dit donc vallée de la Maurienne à proximité de St Jean de Maurienne.

L’équipement des voies d’escalade a commencé en 2003 avec l’énergie débordante de Sylvain Thiabaud et de Benjamin Perette. Ici on oublie les principes, la grotte a été créée grâce à l’homme et il en sera de même pour les mouvements. Par un travail appliqué, presque religieux, les monos apparaissent, puis les Bidoigts qui assemblés nous offrent de merveilleux tridoigts taillés par et pour la main de l’homme. La grimpe peut commencer et les jetés, no foot et grandes envolées de 20 mètres en plafond sont désormais notre lot quotidien. Qu’il pleuve, qu’il neige, que nos ainés trépassent pendant la canicule, il fait toujours bon grimper à la Blibi !

Pris d’une grosse envie de faire la fête et de partager une journée originale avec le plus grand nombre, nous passons à l’acte et décidons d’organiser le Biblio’Fest. Le petit point dur la veille de l’évènement consiste à monter les 900 kilos de matos jusqu’à la grotte. 15 minutes en temps normal, plutôt le double ce jour là. Les motivés sont là et les rotations s’enchainent. Toujours dans un esprit « nature » nous faisons appel aux motos trial pour nous soulager. L’étape suivante sera de goudronner le GR pour nous créer un accès voiture…

Jour J. L’activité principale s’oriente autour d’un contest d’escalade et pour que tout le monde se dépasse, le classement est effectué en fonction du niveau max de chaque grimpeur. Chacun peut jouer la gagne et à ce petit jeu, les filles sont les meilleures puisque Lucie BOUL l’emporte juste devant Suzan ELLE. En parallèle du contest, des ateliers enfants ont été installés et toute la journée, les plus petits peuvent s’amuser sur les tyros et autres pendules mis en place et encadrés par nos BE locaux.

Après une halte à la buvette on peut admirer les démonstrations de High-line réalisées par le prometteur Corentin et le désormais incontournable Julien Millot. Les plus téméraires peuvent aussi aller se rendre compte d’eux même de la difficulté de l’activité. Nous avions une envie, c’était de réunir des gens de tous les profils et nous sommes comblés de voir de parfaits néophytes en compagnie de leurs enfants hallucinés par les bizarreries de ces drôles de gens pendus au plafond, hurlant et chutant à tour de bras.

Après la remise des prix et des lots à une dizaine de participants, rendue possible grâce à la générosité de nos partenaires, c’est taboulé-merguez pour tout le monde. A peine le temps de finir sa bugne que la nuit est tombée sur la grotte et que les démos d’escalade au projo débutent. Pas de champion du monde pour ces démos mais une envie débordante de la part des grimpeurs de rigoler. Maël lance les hostilités et nous offre un beau strip-climbing dans un 8a, puis Dimitri couvert d’ampoule suite au portage, décide d’enlever ses chaussons pour réaliser X-man 8a+, et puis pour fidéliser la clientèle féminine Sylvain dévoile son tour de biceps en tapant un bel essai dans un 8a+. Sans laisser les applaudissements se taire, notre DJ envoie du son et la soirée rythmée par des images psychédéliques projetées sur écran géant est lancée.

Que du positif pour cette première édition, les participants veulent revenir et de nouveaux partenariats se profilent pour nous permettre de réaliser l’an prochain toutes les idées folles qui nous ont traversées l’esprit et de continuer à offrir un événement entièrement gratuit. Cette année c’était dément, l’an prochain se sera mythique !’

Remerciements : Petzl, Jegrimpe.com, Beal, ABK, EB et Prisme.’

La vidéo du rassemblement ci-dessous.

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.