Saut Pendulaire

On pourrait croire que la pratique est au croisement de plusieurs disciplines. Le saut à l’élastique, la slackline et l’alpinisme. Il s’agit en fait d’un loisir qui aurait pu rester la panache d’une poignée d’aventuriers de l’extrême, mais l’histoire en a voulu autrement. Depuis les années 1990, le saut pendulaire est désormais au catalogue de bon nombre de clubs de saut à l’élastique. Il s’agit pour les pratiquants de sauter d’au moins 20 mètres de haut à partir d’une sangle tendue entre deux obstacles. La corde d’alpinisme est fixée sur un promontoire, pour éviter tout choc lors du saut. Une fois le celui-ci achevé, les coéquipiers du rope jumpeur qui a fait le grand plongeon doivent le remonter. À lire aussi : Andy Lewis : Vidéo de son record du monde en slackline (169 mètres) en Thaïlande.
A découvrir en vidéo

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.