Ski alpinisme dans les Hautes-Pyrénées : Derby 3000 Gavarnie-Gèdre, une première manche très spectaculaire

Le Derby 3000 Gavarnie-Gèdre dans les Hautes-Pyrénées a innové pour la 18ème édition. Pour la première manche , il a été créé le Derby Chrono, une sorte de mélange de montée sèche et de circuit de randonnée comportant toutes les difficultés, les épreuves de ce samedi matin présentaient l’avantage d’être suivi et parfaitement visible depuis la station, un peu comme dans un stade.


 


Le Derby Chrono dans les catégories jeunes, promo et séniors courus séparément sur des boucles présentant des dénivelés de 450 à 600m, constitue un spectacle beaucoup plus intéressant à suivre qu’une course traditionnelle où il est impossible de voir les coureurs et surtout de suivre la progression visuelle de la course. Est-ce l’avenir ?


 


Il faut également admettre que sur le plan éthique et philosophique nous sommes assez loin de la pratique du ski de randonnée en montagne. Seule la technique reste la même. La compétition doit-elle épouser l’éthique du loisir ?


Sur le plan sécurité des coureurs et des personnels se retrouvent sur des itinéraires sécurisés. Ce qui est un plus. Et à Gavarnie on ne lésine pas sur le sujet au risque de se mettre en difficulté avec le Parc  National comme l’an dernier. Cette formule avait déjà été évoquée pour d’éventuels jeux olympiques.


 


Une supériorité espagnole


A l’issue de cette première manche, nous pouvons noter la supériorité des compétiteurs espagnols ; « Ils ne sont pas venus pour acheter des terrains » nous disait un spectateur de la vallée témoin de la spéculation immobilière auxquels beaucoup d’entre eux participent. « Ils sont venus pour la gagne ». C’est notamment le cas des compétiteurs de la Guardia Civil. C‘est tout un état d’esprit dont on peut regretter qu’il manque de chaleur humaine en fon de course où manifestement les premiers n’attendent pas les derniers tout en se plaignant de ne pas avoir de couverture médiatique en France.


A qui la faute ?


 


Une seconde manche sous le signe de la sécurité


Ce dimanche matin, les organisateurs joueront la sécurité. L‘itinéraire d’origine prévu autour du Pic Lary est abandonné. Le redoux et la pluie ayant gorgé d’eau le manteau neigeux, celui-ci est devenu très instable et dangereux jusque vers 3000 m d’altitude. Pour la seconde manche, la commission de sécurité qui s’est réuni dans l’après-midi a tranché en prévoyant un itinéraire de remplacement sur la station qui devrait permettre, comme samedi matin pour la première manche, un spectacle de qualité depuis… le bar des Espècières. Néanmoins, une nouvelle commission de sécurité se réunira dimanche matin à 8h30 afin de prendre les dernières décisions avant un départ prévu aux alentours de 9h.


Il faut mettre à l’actif du Derby 3000 Gavarnie-Gèdre, organisé par un club de bénévoles, Amitié et Nature Tarbes, qu’en 18 ans d’existence, aucun accident n’est à déplorer et les épreuves n’ont jamais été annulée.


 


Fin de saison à Gavarnie


Le Derby 3000, Open international labellisé par la fédération internationale de ski alpinisme, sera la dernière manifestation de la saison de ski de la station. Celle-ci tirera le rideau de la saison 2010 ce dimanche avant de repartir en décembre. Dommage que le temps soit aussi maussade pour ce dernier week-end, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Les autres stations du département restent ouvertes.


Pour l’été 2010, la station Gèdre-Gavarnie, Grand site Midi-Pyrénées, aux portes du Parc National et classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, nous prévoit un bon programme d’activités dont nous reparlerons.


 



 


Photos (L. Dollo) :



  • Marie Vinas, junior, du club Amitié et Nature Tarbes, reprenait la compétition après un arrêt de 5 semaines suite à une blessure.

  • Paola Moreno-Paga, minime, la plus jeune du circuit compétitif des Pyrénées, membre de l’équipe jeunes de ski alpinisme de Midi-Pyrénées, du club Saint-Lary Aure Montagne

 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.