Sur le GR70, dans les pas de Stevenson, l’écrivain écossais qui voyageait avec son âne

Près de 6.000 personnes filent chaque année sur le GR70, chemin décrit par l’écrivain écossais Robert Louis Stevenson, en 1879.

En matière de grande randonnée du côté de la Haute-Loire, il y a la maison-mère : le GR65, direction Saint-Jacques-de-Compostelle. Et puis il y a de belles filiales, et même une véritable start-up qui file vers le Sud : c’est le GR70, qui reprend le chemin décrit par Robert Louis Stevenson. Chaque année, près de 6.000 personnes empruntent cette voie historique, logiquement surnommée « Chemin de Stevenson ». Elles marchent sur les pas du futur auteur de L’île au trésor, ou Le cas étrange de Dr Jekyll et de Mr Hyde…

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.