Tourisme dans les Hautes-Alpes : ATR ? Agence Touristique Réceptive en liquidation judiciaire

L’Agence Touristique Réceptive des Hautes-Alpes, ATR, est en liquidation judiciaire. Le jugement a été prononcé le 13 septembre dernier par le Tribunal de commerce de Gap

De son vrai nom, « La conciergerie des Alpes » (ATR 05), son activité déclarée était celle de « centre d’appels » avec une activité réelle d’agence de voayages comme le mentionne sa page Internet qui n’est pas encore fermé. Créée à Briançon le 2 juin 2003 sous forme de « SA coopérative à conseil d’administration », elle avait déjà été mise en règlement judiciaire le 18 novembre 2010. Toujours dans ce cadre, un plan de continuation avait été établi le 15 février 2012. Aujourd’huii, les dirigeants jettent l’éponge.

Cette société avait pour objectif de « mutualiser et à développer, par le biais d’Internet, la mise en réseau des offres des professionnels du tourisme en associant les élus, les offices du tourisme et les particuliers des différents territoires du département des Hautes-Alpes ».

L’idée de sa directrice, Dominique Ferrero, était : « La mise en réseau des offres touristiques manquait cruellement dans le département. Chacun communiquait pour son clocher. Or, pour se rendre visible, il faut décloisonner et voir plus large », Manifestement ça ne parche pas et surtout, divers conflits semblent avoir conduit la coopérative à supporter de nombreux impayés. On cite notamment .des demandes d’indemnisation qui auraient été formulées auprès d’Orcières et du Comité Départemental du département. Pas sûr que la liquidation mette un terme aux procédures éventuelles en cours.En tout cas, c’est une aventure commerciale touristique des hautes-Alpes qui se termine à la veille de l’hiver.

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.