Traversée des Tours du Paine en solitaire

Pedro Cifuentes est un pompier de Madrid. Doté d’une sacrée force de caractère et du genre ‘solid’, il vient de réaliser la première traversée intégrale des Tres Torres Del Paine en solitaire.

L’alpiniste de Cuenca a réalisé son projet de gravir en enchaînement, sans redescendre à un camp intermédiaire et en solitaire, ce symbole de la Patagonie que sont les Torres del Paine.

Il a attaqué le 14 janvier par la voie Espiritu Libre qui mène au sommet secondaire. De là il faut descendre à un col, d’où il a gravi la voie Cuenca es unica qu’il avait ouverte en 2011 avec Adrian Ayllon, pour arriver au sommet de la Tour Nord le 16. Descente par la voie Monzino jusqu’au col qui sépare la tour N de la tour centrale.

Tour Centrale dont il atteint le sommet par la voie Bonnington-Williams le 21 janvier. Les conditions météo deviennent à partir de ce moment très mauvaises, si bien qu’après une descente rapide, par la voie Kearney-Knight, au col qui mène à la Tour Sud il passera huit jours bloqué par de sérieuses averses de neige, des rafales de vent violent et des températures très basses. La recherche d’un bivouac sûr et raisonnablement abrité du vent fut délicate mais la neige procura à Pedro l’eau nécessaire pour attendre le moment propice à l’ascension de la tour Sud. Ce qu’il fit par la voie Aste, atteignant le sommet le 9 février. La descente par une longue série de rappels dans la voie Hoth, un terrain hostile et peu parcouru, fut une épreuve où Pedro avoue avoir à quelques reprises craint de perdre la vie.

Finalement, le 11 février, après 29 jours sans toucher terre et après avoir perdu près de 10 kilos, Pedro Cifuentes achève une grande aventure : la traversée des Torres del Paine en solitaire.

La première de cette enchaînement est a mettre au palmarès de Steve Schneider en 2002 et en 51h.

Accessoirement il apporte aussi la démonstration d’une détermination impressionnante…

Plus d’infos

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.