Trois alpinistes trouvent la mort à l’Everest

Alors qu’ils descendaient le mont Everest, le sommet le plus haut du monde, trois alpinistes sont morts à cause de l’altitude et de l’épuisement.


Le sommet du mont Everest culmine à 8 747 mètres, un défi pour tous les amateurs d’escalade. Sauf que l’Everest est aussi une montagne pleine de dangers. Depuis le début de la saison, six décès ont déjà eu lieu, deux guides népalais en avril et quatre alpinistes le week-end dernier. Il s’agissait un chirurgien allemand, d’une Canadienne d’origine népalaise, d’un Sud-Coréen et d’un Chinois qui avaient été porté disparu depuis samedi. S’ils sont parvenus à atteindre le sommet du mont Everest, c’est dans la descente qu’ils ont péri. En effet, comme le rapporte un Sherpa d’une agence touristique « les alpinistes consacrent leur énergie à la montée et sont épuisés à la descente ».

Plus d’infos

ad NCV

Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.