Un repos vital pour les animaux en montagne

En vous promenant en montagne l’hiver, vous êtes saisi par le silence profond qui règne. Un silence parfois perturbé par les randonneurs ou raquettistes qui, pourtant, fuient le brouhaha des stations de ski.

Or peu savent que ce silence est vital pour les espèces en hibernation, encore plus pour celles qui vivent au ralenti, à l’instar du grand tétras, animal symbolique que l’on a encore la chance d’observer dans les Pyrénées.

En hiver, les animaux ne peuvent pas se réchauffer en rentrant chez eux le soir, la nourriture est rare, le moindre mouvement puise dans le peu de réserve de graisse qu’ils ont accumulée pendant les beaux jours. La sérénité que vit le randonneur n’existe pas pour la faune en hiver. Cette dernière essaie de survivre au froid et à la faim.

A lire

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.