21ème édition de l’Ice Climbing Ecrins ou comment découvrir l’escalade sur glace du 13 au 16 janvier 2011

21ème édition de l’Ice Climbing Ecrins

Ou comment découvrir l’escalade sur glace du 13 au 16 janvier 2011

Le Pays des Ecrins dans les Hautes-Alpes est l’un des plus beaux site européen pour la pratique de la cascade de glace. Les 300 jours de soleil par an et les périodes de grand froid, font du Pays des Ecrins l’un des sites les plus grandioses d’Europe d’escalade sur glace. Avec l’arrivée de l’hiver, les vallées les plus encaissées se parent de leur plus beaux bijoux. Petit à petit les chutes d’eaux se figent et donnent naissance à plus de 300 cascades de glace, dans les Vallées du Fournel et de Freissinières.

 

Depuis 20 ans se déroule sur ce site un événement international fréquenté par  des passionnés d’escalade sur glace professionnels ou amateurs « l’Ice Climbing Ecrins ». Cet événement est né de la passion de professionnels de la montagne, guides de haute montagne de faire découvrir au plus grand nombre cette activité originale et encore méconnue.

 

Le concept

Accueillir sur 3 jours des grimpeurs novices ou confirmés, des guides de haute montagne, des marques spécialisées, des artistes pour partager autour de la glace des activités sportives et culturelles, échanger et découvrir l’escalade sur cascade de glace.

 

Le déroulé

Ateliers escalade, ateliers « autonomie », ateliers de formations de la FFCAM, conférences, salon, contest de « drytooling », big air « freestyle ski ». Des repas et concerts sont également proposés.



Les plus

Une Formation pour apprentis « glaciéristes »

L’ICE 2011 revendique toujours ses valeurs essentielles de partage et de sécurité. Cette année encore, la formation du grand public à la pratique de la cascade de glace est une priorité. En association avec la FFCAM, de nombreux ateliers d’initiation et de perfectionnement seront mis à disposition des inscrits.

Les ateliers de formation FFCAM  vous initie ou vous perfectionne :
– Initiation et perfectionnement à la cascade de glace.
– Dry tooling.
– Préparation d’une sortie glace et manipulations (lunules, relais…).
– Recherche ARVA.
Inscriptions obligatoires.

 

Des Eco-navettes pour l’environnement

La montagne est fragile, sa beauté glacée éphémère. Depuis sa création, l’ICE s’engage à respecter l’environnement, et véhiculer les notions d’éco-attitude. Cette année encore, chaque participant  est invité à laisser le moins de trace posible de son passage. Venez à pied, un système de navettes sera mis en place pour acheminer les mordus de cascade vers les nombreux sites de la région.

 

Un show encore plus givré

Le show nocturne dry-tooling / Big Air-freeride de l’an dernier vous a enchanté. L’ICE 2011 met les bouchées doubles pour vous satisfaire à nouveau. Toujours sous forme d’open (ouvert à tous), le contest sera doté d’un nouveau mur, d’une bosse plus grosse  et d’invités toujours plus prestigieux !

Le Dry contest

Samedi de 8h00 à 15h00 : Qualifications ouvertes à tous sur un site naturel. Vous aurez plusieurs voies à grimper dans tous les niveaux du M2 au M10 pour vous qualifier pour les phases finales.

18h00 : Finales : les 3 premiers des qualifications se confronteront aux meilleurs de la discipline (invités) sur la structure de l’ICE village.

Inscription obligatoire, primes (1500 € répartis) et lots

Le Big Air

Organisé en partenariat avec l’association RidAir et l’ESF. Un évènement de ski freestyle viendra enflammer la soirée du samedi (les qualifications auront lieu durant l’après-midi). Sur invitation.

Et bien sur : plantage de piolet intensif !!!

Au sein du village Les guides du bureau des guides des Écrins seront sur place pour vous renseigner sur les conditions des cascades et vous aider à préparer l’ascension du jour (sous réserve des conditions météo).

Cette année encore, la cascade artificielle de L’Argentiere La Bessée proposera, tout au long du week-end, des initiations gratuites à la cascade et au dry tooling sur les structures de l’ICE village (enfants à partir de 12 ans)

Bien évidemment, les vallées du Fournel et Freissinières seront déneigées et accessibles à tous les inscrits déjà autonomes dans la pratique. Des ateliers « type moulinette en place » seront proposés (niveau difficile en glace et mixte), non encadré.

Les autres ateliers

– Arrachage d’ancrages by Petzl
– Mountain Riders
– Recherche ARVA
– Slack Line

 

L’escalade glaciaire (on parle aussi de cascade de glace pour désigner l’activité)

Il s’agit d’une discipline dérivée de l’escalade. Elle consiste à grimper à l’aide de piolets-tractionset de crampons à pointes-avant le long de formations glaciaires, comme des couloirs et goulotte de glace (éventuellement des séracs) en haute montagne ou des cascades gelées en hiver en moyenne montagne. L’assurage peut se faire dans la glace elle-même à l’aide de broches à glace.

Historiquement, c’est à partir des années 1970 que naissent les précurseurs de cette activité. Utilisant toute leur expérience de l’alpinisme extrême, des alpinistes anglais, écossais, américains, français et italiens, cherchent à s’attaquer spécifiquement à l’escalade des cascades de glace les plus évidents des massifs alpins. C’est plus de 4000 personnes en France qui pratiquent cette discipline.

Elle nécessite une expérience importante pour évaluer l’état de la glace qui varie en fonction de la température: des températures très froides rendent la glace dure et cassante alors que des températures plus douces donnent une glace plus humide et plus ‘souple’ (‘sorbet’). Les variations importantes de températures peuvent rendre dangereuses les cascades avec un risque d’effondrement.

Le Dry-Tooling est une discipline assez récente, mixant l’escalade sur rocher et l’utilisation des crampons et piolets (cotations exprimée en M3/M4/etc).

Comment le pratiquer ?

Le matériel utilisé est très spécifique et a beaucoup évolué par rapport à celui utilisé par les premiers glaciairistes. La progression se fait à l’aide des pointes frontales des crampons, qui sont simples ou doubles, et de piolets tractions dont la forme est conçue pour aider le grimpeur à évoluer sur des parois de glace verticales (le manche du piolet est courbé et il possède même parfois deux poignées). Les points d’ancrage utilisés sont des broches à glace qui se vissent directement dans la glace. Il existe plusieurs longueurs de broche, qui varient en fonction de l’épaisseur de la glace.

Il existe des cordes spécifiques qui ont la particularité d’absorber beaucoup moins d’eau que les cordes de rappel classiques, ce qui évite qu’elles ne soient raidies par le gel.

 

Inscriptions et renseignements www.ice-climbing-ecrins.com

 

Laisser un commentaire

douze − 8 =