Une saison 2024/25 passionnante attendue en ski alpin

La glisse est excitante depuis tous les sommets mais en plus de leurs propres sensations personnelles, les passionnés peuvent également avoir les yeux rivés sur les résultats de ski alpin au plus haut niveau. Comme pour toute activité sportive, les compétitions internationales et en l’occurrence la coupe du monde de ski alpin, animent la vie de ceux qui ne jurent que par les descentes et les virages pris au contact de la neige. 

À ce sujet, la prochaine saison est déjà très attendue avec le retour pour le coup inattendu de deux immenses stars du cirque blanc et des Mondiaux au coeur de la saison. Zoom sur tout ce qu’il faut savoir avant la prochaine saison internationale avec pourquoi pas, un passage des compétitions au cœur de l’une de vos stations favorites en France, en Europe ou ailleurs ! 

Le retour salvateur de Lucas Braathen

Lucas Braathen avait fait le plus grand bien au ski international avec une personnalité à part qui contrastait grandement avec les habitudes laissées par les coureurs scandinaves. Un aspect jugé probablement trop volage par la fédération norvégienne qui avait fini par dégoûter le technicien né en 2000 : il avait, à la surprise générale, annoncé sa fin de carrière à la veille de la saison 2023/24. La fédération norvégienne et ses tares lui ont certainement permis de grandir et l’une des principales attractions du circuit mondial sera bel et bien de retour en Coupe du monde sous les couleurs du pays de sa maman, à savoir le Brésil. 

Ses déboires avec sa première fédération et son caractère atypique mais ô combien appréciable rappellent forcément la carrière de Marc Girardelli, passé de l’Autriche au Luxembourg pour des raisons similaires dans les années 1980. Cependant, c’est un autre autrichien qui a lui aussi animé la trêve saisonnière avec une annonce qui a fait l’effet d’une bombe. 

La légende Hirscher revient

Simple coup marketing pour sa marque Van Deer ou réel besoin de retrouver le très haut niveau ? Lorsque l’on connaît le phénomène Marcel Hirscher, il ne faut que très peu de temps pour comprendre que seul un retour réellement compétitif pouvait être envisagé. C’est donc ce que s’apprête à faire le coureur victorieux à 67 reprises en Coupe du monde. 

Impressionnant selon les dires de plusieurs skieurs en activité ces dernières années lors d’entraînements communs, Hirscher va lui aussi courir sous les couleurs du pays de sa mère, les Pays-Bas. Cette décision a été approuvée à l’unanimité par la fédération autrichienne et la légende va donc retrouver les courses professionnelles sans aucune animosité et probablement, avec une excitation toujours immaculée auprès de tous les suiveurs et même, les autres athlètes du circuit. 

Des Mondiaux attendus après la réussite française de 2023

Les années impaires sont toujours synonymes de championnats du monde disputés au cœur de la saison, là où les conditions sont les meilleures pour enchaîner courses de prestige et moments de légende. La réussite de 2023 fut totale du côté de Courchevel et Méribel. Pour cette prochaine édition, il en incombe de même au pays de ski par excellence, l’Autriche. 

La 48e édition des Mondiaux se tiendra donc à Saalbach, en février prochain. Après 1991, l’une des principales stations d’Autriche sera sous le feu des projecteurs mais l’on compte sur les coureurs tricolores, probablement emmenés par Cyprien Sarrazin, pour animer la quinzaine.

Une équipe de France sur sa lancée ?

Avec ses jeunes techniciennes lancées derrière Clara Direz, l’équipe de France féminine a semble-t-il offert de solides garanties pour l’avenir. Ces dernières pourront sans le moindre doute s’appuyer sur les exploits de leurs homologues masculins et notamment de l’évolution de Cyprien Sarrazin, devenu l’un des meilleurs skieurs de la planète la saison passée. 

De plus, la prochaine saison sera probablement celle du retour d’Alexis Pinturault après sa terrible blessure survenue à Wengen et comme toujours, les passionnés et les supporters n’auront d’yeux que pour le contingent tricolore avec ses surprises, ses déceptions et ses moments de gloire tant espérés.

Laisser un commentaire

un × deux =