3 mois de prison avec sursis pour arva éteint

Un skieur de randonnée a condamné à 3 mois de prison avec sursis pour ne pas avoir mis son arva et celui de sa femme en marche lors d’une randonnée à ski.
L’affaire se passe en Autriche, et c’est la court de Salzbourg qui a condamné le randonneur qui évoluait avec sa femme inexpérimentée.
Le 17 mars 2010, après une chute de neige, le couple s’était rendu a Radstadt près de Obertauern.
Selon l’homme, “Nous pensions descendre par un itinéraire sûr. Nous étions persuadés de ne pas avoir besoin de nos arvas. Ma femme a toujours eu confiance en moi’.
Après avoir testé le manteau neigeux, la femme est partie la première, le mari la suivant en cas de problème. C’est lui qui semble avoir déclenché une avalanche de plaque de 80 par 250m, enterrant sa femme.
L’avalanche s’est produit dans une pente à 35° avec un risque annoncé de 3 sur l’échelle européenne des avalanches qui en compte 5.
L’absence d’arva a fortement retardé la recherche de la victime malgré l’arrivée rapide des secouristes. La victime de 58 ans était enterrée sous un mètre de neige lourde, souffrant de graves blessures à la tête.

Plus d’infos (en anglais)

Laisser un commentaire

5 × trois =