50 ans du PGHM de Pierrefitte-Nestalas dans les Pyrénées : les démonstrations de secours en montagne

Ce n’est pas la cinquantième fois qu’ils répètent ces gestes. Pour les militaires du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) de Pierrefitte-Nestalas, voilà 50 ans qu’ils pratiquent ces exercices, les assimilent, les améliorent après chaque entraînement mais aussi, malheureusement, au cours de chaque intervention.

A l’occasion du cinquantième anniversaire de leur peloton, les 14 militaires se sont livrés à des démonstrations de secours. Pour l’occasion, le Pont Napoléon à Luz-Saint-Sauveur servait de tribune pour les spectateurs. Le capitaine Host assurait les commentaires de ces exemples d’accidents qui sont des réalités quotidiennes pour ces secouristes professionnels. Si les blessés étaient fictifs, l’exercice était bien réel et mettait en œuvre des moyens tels que nous les trouvons sur chaque accident.

D’un côté un parapentiste avait percuté un câble. Ici, il s’agissait de la tyrolienne de la via ferrata. Ce câble aurait pu être une ligne à haute tension. Nous l’avons déjà vécu à proximité d’Argelès-Gazost. Le blessé fictif a été redescendu sans problème.

En savoir plus….

 

Laisser un commentaire

neuf − 7 =