Accidents en montagne : la série noire continue

Un parapentiste a chuté hier soir au dessus de Châteauroux-les-Alpes. Il avait décollé depuis le col Agnel dans le Queyras. Il a été retrouvé, vers 21 heures ce soir, au-dessus de Châteauroux-les-Alpes, dans un col, par les militaires du PGHM de Briançon. Lors de sa prise en charge, l’homme présentait plusieurs fractures. Il a été évacué au centre hospitalier de Gap.

Un accident de plus au cours du week-end meurtrier

Le week-end a été particulièrement meurtrier dans les Alpes françaises après la mort de cinq personnes pratiquant les sports extrêmes, du deltaplane à l’alpinisme en passant par le wingsuit et le parapente.

Dimanche après-midi, en Haute-Savoie, un parapentiste, dont l’identité et l’âge n’ont pas été communiqués par la gendarmerie, a été retrouvé sans vie dans les rochers par les secours en montagne.

Le drame s’est produit vers 15H30 en contrebas du Buclon, sommet culminant à 2.072 mètres dans le massif des Bornes au-dessus du Grand Bornand.

Il fait écho à celui qui s’est déroulé au petit matin plus au sud, à la limite des départements des Hautes-Alpes et de l’Isère, dans lequel deux alpinistes français aguerris sont morts dans un couloir du massif de la Meije, à 3.200 mètres d’altitude, après avoir dévissé et chuté d’une cinquantaine de mètres.

Lire l’article

Laisser un commentaire

7 − 4 =