Alaska : des chèvres sauvages d’origine mystérieuse

Menant une étude génétique sur la chèvre de montagne, des chercheurs canadiens et américains ont découvert que cet animal avait déjà colonisé une île de l’Alaska, bien avant que des chasseurs, ignorant la présence de cette population sauvage, n’y introduisent d’autres spécimens, importés du continent.
En 1923, 18 chèvres de montagne, capturées à Tracy Arm, en Alaska, sont introduites (pour la chasse) 300 kilomètres plus à l’ouest, sur l’île Baranof, dans le Pacifique nord. Les 1.300 individus y vivant aujourd’hui devraient donc être génétiquement identiques à ceux de la région où furent attrapés leurs aïeux. Or, Steeve Côté, professeur au Département de biologie et chercheur au Centre d’études nordiques, et ses collègues de l’Université de l’Alberta et du Département de la chasse de l’Alaska, menant une étude génétique à grande échelle sur l’ensemble de l’espèce, ont constaté que ce n’était pas le cas…

Lire l’article

Laisser un commentaire

11 − sept =