Alizée Dufraisse s’offre son premier 8c+ à Siurana !

Après sa 10ème place (meilleure française) à la dernière étape de la coupe du Monde de la saison à Barcelone, Alizée Dufraisse est restée sur place pour grimper en falaise. Une halte catalane qui devrait durer jusqu’au début de l’année prochaine, avec le seul objectif que de faire des voies dures sur les falaises environnantes (Siurana, Margalef,…) et de se faire plaisir sur caillou.

Son objectif laissé en plan l’hiver dernier était ‘Chikane’ 8c+ au Campi Qui Pugui, le fameux secteur old school de Siurana (un mur régulier déversant bien à doigts de 25 mètres) qui fait dire à Toni Arbones, gardien du camping, que si tu n’as pas grimpé là tu ne connais pas Siurana ! La vidéo d’un essai dans Chikane

Mais Alizée n’est pas retournée bille en tête au campi Qui Pugui. Nous apprenons en effet par le photographe Francisco Taranto Jr que la bordelaise a réussi hier son premier 8c+ avec ‘Pati Noso’, une voie de continuité truffé de pas de bloc située à El Pati, le fameux mur imposant et interminable (40 mètres de long) où nichent quelques morceaux extrêmes comme la ‘Rambla’ ou ‘Golpe de estado’. Une semaine de travail lui a été nécessaire pour en venir à bout. Au passage, c’est aussi la plus haute performance féminine réalisée dans ce temple de l’escalade sportive ! L’ascension d’Alizée a été filmée en direct et sera prochainement diffusée.

Avant cette perf, les plus hautes performances d’Alizée avaient été réalisées à Céüse avec ‘l’Arcadémicien‘ (en 2010) et ‘Dures limites’ (en 2009).

Vous pouvez d’ores et déjà retrouver des photos de l’ascension de ‘Pati Noso’ sur le site web de Francisco

Photo de courtoisie de Francisco Taranto Jr

 

Laisser un commentaire

3 × un =