Alpes Summer Xperience : ça bouge dans la montagne !

Les jeunes en montagne, « une nouvelle espèce en voie de disparition » ? Avec un brin d’humour et beaucoup…d’imagination, la Grande Traversée des Alpes lance une opération invitant les 18 – 26 ans à retrouver les chemins d’altitude.

Un an tout juste après la publication de leur livre blanc « Coup de jeune sur la montagne ! 8 clés, 40 pistes, 13 engagements », la Grande Traversée des Alpes et ses partenaires (*) ont présenté ce lundi à Chambéry (Savoie) leur nouvelle opération estivale, en proposant à une centaine de jeunes de 18 à 26 ans de les rejoindre, du 1er au 3 juillet prochains, entre Savoie et Hautes-Alpes, pour une grande aventure montagnarde inédite, « Alpes Summer Xperience » : trois jours d’une itinérance pleine de surprises, de rebondissements, de cheminements sportifs, de fête et de rencontre pour montrer que la montagne estivale peut renouveler son public et inviter les jeunes à renouer avec une destination qu’ils ont tendance à déserter chaque année un peu plus.

Depuis quinze ans, en effet, la fréquentation des jeunes, particulièrement celle les 18 – 25 ans, n’a cessé de décroître en montagne l’été, alors que les retraités arpentent de plus en plus les sentiers. En cause, de multiples raisons que le livre blanc n’avait pas manqué de détailler en juin 2010 : absence d’une offre adaptée, difficultés d’accès à la montagne, tant sur le plan économique – hébergements, équipements – que technique, notamment l’insuffisance des transports en commun en période estivale. « Mais c’est surtout deux univers qui ne se comprennent pas toujours, commente la GTA, la montagne apparaissant très souvent aux jeunes comme un milieu discriminant qui ne les accueille pas avec beaucoup d’enthousiasme…en dehors de la période hivernale ».

Aussi, « Alpes Summer Xperience » s’annonce-t-elle comme une opération emblématique, en reprenant à son compte une grande part des prescriptions contenues dans le livre blanc : un accès en transports en commun, une simplicité d’approche, un esprit d’aventure et de fête, la convivialité du groupe, le rapport inédit à l’environnement naturel, la rencontre avec les jeunes montagnards. Déterminée, la GTA assume aussi une démarche un brin provocatrice : à l’heure du développement durable, les « jeunes » seraient-ils condamnés à être en montagne, si l’on n’y prête pas garde…la prochaine espèce en voie de disparition ?

(*) L’UCPA, les départements de la Savoie et des Hautes-Alpes, France Montagnes, les régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d’Azur, l’Etat (Datar) et l’Europe et pour cette opération spécifique, le Comité Départemental de Tourisme des Hautes-Alpes, les Offices de tourisme de Briançon et Serre-Chevalier, la société Lafuma.

Le site de la GTA

Photo C.Larcher/CWN/Kairn.com

Laisser un commentaire

1 × un =