Alpinisme : Dry Hard dans la face Nord des P?lerins

Ce d?but d?automne 2012 nous a r?serv? quelques belles journ?es
en montagne sur tous les massifs, que ce soit dans les Alpes ou les Pyr?n?es.
Une bonne occasion pour que les alpinistes s?expriment en toute libert? et en
toute intimit?, pass? la p?riode estivale souvent surpeupl?e. Dans le massif du
Mont-Blanc, la face Nord de l’Aiguille des P?lerins est bien connue des alpinistes
amateurs de voies mixtes. Jeff Mercier
et Korra Pesce sont de ceux-l?. Et ils savent en profiter?.

Trois lignes majeures la parcourent : la classique
? Rebuffat/Terray -Carrington/Rousse?, l’?ph?m?re
? P?lerinage ? et la star ? Beyond the Good and the Evil ?.
D?s que les conditions sont optimales, de nombreuses cord?es en tentent
l’ascension et on les comprend. L’approche est rapide depuis le Plan de
l’Aiguille, il n’y a pas de zone glaciaire scabreuse ? traverser, la redescente
en rappel est assez confortable. N?anmoins les 550 m?tres de cette face
technique se m?ritent car il y a peu de section facile dans ces voies.

Grands amateurs de Mixte difficile, Jeff Mercier et Korra
Pesce traquaient depuis quelques ann?es les conditions id?ales pour r?p?ter
cette voie qui emprunte en partie l’itin?raire ? Dard/Repellin ? de
1967. C’est chose faite depuis la semaine derni?re. Mardi 2 Octobre, ils
montent rep?rer la voie. Les conditions semblants bonnes, ils redescendent
bivouaquer sur la moraine.

Attaque le mercredi 3 octobre vers 5h30. Apr?s trois
longueurs faciles communes ? ? Beyond ?, ils tirent ? droite pour
atteindre le grand di?dre qui caract?rise cette voie.

Quatre longueurs tr?s raides entre plaquage et dry tooling
physique donnent ? cette voie les composantes d’une ligne de ? Haut-niveau ?.
Au total, 16 longueurs et plus de 12 d’efforts. M?me si les cotations ne
semblent pas extr?mes, M7 max, Jeff Mercier n’h?site pas ? annoncer des
difficult?s techniques sup?rieures ? celle rencontr?es dans des voies comme ? No siesta ?, ? Couloir Nord
direct des Drus ? ou ? Gabarrou/Sylvi ?. ? M?me pour
coter en alpinisme sur protection amovible, je garde en r?f?rence le dry
sportif
! ? pr?cise-t-il.

? Nous nous sommes permis de rebaptiser la voie en
clin d’oeil ? Rab Carrington et Alan Rousse reprenant la Rebuffat/Terray.
L’itin?raire est repris dans un esprit compl?tement diff?rent et bien souvent
rectifi? au gr? des placages de neige?.

? Dry Hard ? sera-t-elle la voie ?
la mode d?s cet automne ? En tout cas, le verdict sera donn? par les r?p?titeurs?.
Et nous avons plaisir ? regarder les photos qui font envie.

A d?couvrir :
Le r?sum? complet de l’ascension avec de nombreuses photos ? lire sur le blog de
Jeff Mercier

ou en version anglaise sur celui de Korra Pesce

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.