Alpinisme – En montagne, la chaleur rend la roche instable et fragilise la neige et la glace

«J’étais en montagne la semaine dernière. À la Meije, relate un guide de Chamonix. Les conditions étaient superbes mais la neige ressemblait plus à celle d’un mois de septembre qu’à ce qu’on trouve habituellement un début d’été. S’il ne reneige pas rapidement, ça risque de devenir un problème… »

Entre-temps, la météo a encore évolué vers plus de chaleur, avec des températures de 6° à 7° à 3 842 mètres d’altitude, au sommet de l’aiguille du Midi, sans compter l’isotherme 0°C monté à 4 700 mètres ! Et les prochains jours ne vont pas aller en se rafraîchissant, si l’on en croit Météo France.

Pour les pratiquants de haute montagne, cette forte chaleur persistante peut rapidement devenir un handicap majeur à la pratique de leur sport favori. Car qui dit hausse de la température en montagne, dit regel précaire dans la nuit. Au final, les alpinistes se retrouvent avec des conditions dangereuses de ponts de neiges fragilisés, de glace instable et friable, et de rochers, souvent maintenus en place par l’effet du gel, qui se retrouvent à dévaler les pentes en faisant prendre de gros risques aux alpinistes.

Actuellement, la météo annonce des températures de 33° à 1 000 mètres, 26° à 2000 m et… 18° à 2 500 mètres d’altitude.

En savoir plus…..

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.