Alpinisme – Montagne – Jeff Lowe : De l’Eiger à la paralysie

«Metanoia», à voir mercredi au Festival du film des Diablerets, raconte le courage de l’alpiniste Jeff Lowe. Atteint d’une maladie incurable, l’Américain mène son dernier combat.

C’est l’histoire d’un homme que le destin met à l’épreuve et magnifie. La trame a l’étoffe d’un roman, mais rien n’est inventé. Cette épopée – que les spectateurs pourront découvrir mercredi au Festival international du film alpin des Diablerets (FIFAD) – est celle de Jeff Lowe, grimpeur et glaciériste d’exception dans les années 1970 et 1980, héros de l’Eiger en 1991, et désormais paralysé par une maladie incurable qui le conduit à une mort prochaine.

…//…

L’Américain jouera avec la vie et la mort. Son aventure de neuf jours manquera de virer au drame*. L’alpiniste ouvre une voie exposée qui n’aurait jamais été répétée depuis. Bravant la neige, le froid et la tempête, Jeff Lowe atteint le sommet, épuisé et blessé à l’épaule, tel un miraculé. Son exploit sportif s’est mué en aventure spirituelle. L’ascension l’a soulagé de ses démons et lui a révélé des ressources intérieures qui l’aideront à recommencer sa vie.

…//…

Mais Jeff Lowe dément les pronostics. Il joue les prolongations. A presque 65 ans, il force l’admiration de ses proches par son courage. Connie Self, une amie de longue date devenue sa compagne, témoigne: «La force intérieure puisée dans son vécu d’alpiniste l’aide à franchir avec sérénité les dernières longueurs de sa vie.».

En savoir plus….

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.