Amputé des quatre membres au sommet du Cervin !

C’était il y a 17 ans. Le 31 janvier 1999, à 4000 m d’altitude, sur la vire minuscule et gelée de la brèche des Droites, au débouché de la face nord, il y a deux alpinistes. Tous les deux s’appellent Jamie, ce sont deux amis.

L’un, Jamie Fischer, est mort. Le cœur de l’autre, Jamie Andrew, n’en a plus pour longtemps à battre. ‘Mes doigts sont gelés comme des bouts de viande. Un des sacs de bivouac disparaît dans les ténèbres. J’attends la fin. Mais la mort ne vient pas’, écrira-t-il plus tard.

“Il avait gardé une température centrale à 33 degrés”

Après cinq nuits par -50, se dénoue un sauvetage épique. In extremis, Jamie Andrew sera arraché aux griffes de la montagne. Mais à quel prix : l’alpiniste écossais sera amputé des quatre membres après avoir été placé en coma artificiel, avec des gelures qui se surinfectaient. ‘Il avait gardé une température centrale à 33 degrés. Ce qui l’a sauvé’, nous confiera, des années après, Emmanuel Cauchy, le médecin qui l’a soigné à l’époque à l’hôpital de Chamonix.

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.