Après les chiens, les vautours d’avalanche.

La police allemande entraîne actuellement un vautour à retrouver des corps sous la neige dans une réserve naturelle de Basse-Saxe. A la différence d’autres oiseaux, qui identifient leurs proies avec leur vue, ce rapace utilise son odorat. Et par rapport aux chiens, les vautours présentent l’avantage de pouvoir survoler des zones très vastes et de ne pas avoir besoin de faire de pauses. Les secouristes peuvent localiser le rapace sauveteur grâce à un GPS. Les brigades de secours de plusieurs régions d’Allemagne ont déjà manifesté leur intérêt pour ce nouveau mode de recherches, si l’expérience est concluante.

Laisser un commentaire

2 + 1 =