Au refuge du Requin, Compagnie des guides et CAF font le ménage

Au refuge du Requin, halte incontournable en vallée Blanche, les gardiens, Annick et Gilbert Pareau, vont bientôt devoir faire leurs bagages après 12 ans de service. Cet hiver, le groupement composé du Club alpin français et de la Compagnie des guides, concessionnaires du refuge, a décidé de ne pas renouveler le contrat reconductible annuellement par accord tacite. « On a respecté le préavis », explique Éric Favret, président des guides.
Depuis deux ans, entre le mandant et les gérants, on n’était plus trop en phase. « On avait reçu plusieurs plaintes qui ne portaient pas sur la tenue du refuge, mais l’accueil, explique Favret. On leur a demandé de faire un effort. Cela n’a pas été suivi d’effet. »


Lire l’article

Laisser un commentaire

douze − 5 =