Avalanches: déjà deux fois plus de morts que d’habitude en Suisse


Les avalanches ont déjà tué 24 personnes en Suisse depuis le début de l’hiver. Le bilan intermédiaire est presque aussi lourd que pour une saison entière. L’équipement insuffisant de maintes victimes pourrait expliquer cette situation particulièrement dramatique.
‘C’est un hiver difficile’, a indiqué Hans-Jürg Etter, expert en avalanches et en sauvetage à l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF) à Davos. Cette année, la couverture neigeuse est si instable que des coulées peuvent survenir même lorsque la couche de neige fraîche est mince, a expliqué le spécialiste.
Une autre évolution préoccupe M. Etter: ‘Pour la première fois depuis des années, de nombreuses victimes de coulées n’étaient pas équipées de détecteurs de victimes d’avalanches (DVA)’.


Lire l’article


Alors arrêtons de tourner autour du pot!
Même si les arvas ne protègent pas des avalanches et ne remplacent pas les règles élémentaires de prudence, ils sont un élément OBLIGATOIRE pour avoir une petite chance de survie en cas d’avalanche.
Les derniers travaux d’études sur les victimes d’avalanche, dans la continuité des travaux du Dr Brugger, montrent que pour avoir de réelles chances de survie, il faut être retrouvé dans les 10 min. Aucun service de secours ne permet de rentrer dans ces temps et seul un auto sauvetage par les compagnons non ensevelis optimise les chances de survie.
Pour en savoir plus sur les arva


Pour les formations : FFME ou ANENA


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.