Benedikt Böhm, skieur du ciel

Athlète et diplômé d’Oxford Brooks, il est une star en Allemagne où le ski alpinisme est roi. Son surnom de Formule 1 de la discipline, le patron de Dynafit est allé le conquérir, là où l’air est irrespirable, du Gasherbum au Manaslu. Cet automne il compte enchaîner deux « 8000 » avec pour seule et même exigence : monter et descendre en moins de 24 heures.


En tenue de ville, on le prendrait pour un acteur américain de séries pour midinettes. Allure élégante, style faussement désinvolte, musculature de cinéma. A l’aune d’un agenda saturé, le temps de cet homme est compté et on doute qu’il le perde à s’admirer devant la glace. L’ancien membre de l’équipe d’Allemagne de ski et d’alpinisme compose entre Dynafit, le numéro 1 mondial du « ski touring », dont il est manager et ses ascensions rapides sur les sommets de la Terre. Depuis dix ans, « Bene » fait le tour du monde skis aux pieds et chaque année accumule entre 300 et 400 000m de dénivelé positif en peaux de phoque. Il nous accueille les bras chargés de bouteilles de bière. Étonnant pour un athlète de sa stature. « Ma vie est déjà tellement disciplinée, si en plus il fallait ajouter un régime… », explique ce garçon soucieux d’instaurer une atmosphère conviviale.

Lire l’article

Laisser un commentaire

17 − treize =