bidon



























































































































 Un cairn pour Tom Montagne 
Samedi 29 Janvier 2011 02:28 
Tom Grossmann est décédé en 2007 à l’âge de 23 ans. Tom était un passionné de montagne, de neige et d’escalade. Originaire d’Alsace, il évoluait principalement dans les Alpes — le Vercors et les Écrins en particulier.
Sa soeur Suzanne, dans l’espoir de retrouver des petits bouts de lui, tape tape de temps en temps son nom dans Google. Mais amoureux des grands espaces comme il l’était, il ne passait pas son temps devant un écran et n’a laissé que peu de traces virtuelles.
D’où son idée de créer un site contributif, où chaque personne qui a croisé le chemin de Tom peut déposer un souvenir (photo, texte, son, vidéo…), ou venir de temps en temps profiter des souvenirs déposés par d’autres.

Si un jour vous avez croisé le chemin de Tom, n’hésitez pas a partager vos souvenirs sur http://uncairnpourtom.com











Isolez  Imprimez







 Un témoignage instructif Montagne 
Vendredi 28 Janvier 2011 22:50 

Le témoignage d’un lycéen de Briançon pris dans une avalanche en hors-piste à Serre-Chevalier il y a deux ans. A méditer.

 A lire ici











Isolez  Imprimez








  Revivez les plus belles escalades de Catherine Destivelle Montagne 
Publi rédactionnel 


« Ascensions » réunit en un coffret de deux DVD sept de ses films dont le splendide « Au-delà des cimes ». Commercialisé à partir du 1er décembre, il permettra de revivre, en image, la carrière hors du commun de cette alpiniste d’exception, conseillère technique Lafuma.

C’est encore une première : « Ascensions », le coffret de deux DVD qui sort début décembre à l’initiative de Pathé, regroupe six films inédits de Catherine Destivelle sur sept au total ; six films jusqu’alors seulement présentés à la télévision ou dans le cadre de conférences mais jamais édités… Ce sont donc de vrais moments d’exception qui attendent les amateurs de montagne et de grimpe.
Tout un chacun pourra ainsi emboîter le pas de cette incroyable alpiniste dans son ascension des falaises du Verdon ou d’une cascade de glace en pays Sherpa au Népal, l’accompagner dans sa découverte des Dogons de Sanga, « le peuple des falaises » au Mali, dans son exploration de la Devil’s Tower aux USA, dans l’ouverture de la « voie Destivelle » dans les Drus (massif du Mont Blanc) ou encore dans la face nord de l’Eiger.
« A chaque fois, ce sont des moments forts pour moi, des moments pleins de souvenirs », confie Catherine qui reconnaît avoir, entre autres, un faible pour « Seo », le film retraçant son escalade en solo en 1987 au Mali, pour son côté gai et pour la richesse de la rencontre avec les habitants. Elle apprécie aussi particulièrement « E Pericoloso Sporgersi », le tout premier de ses films, tourné en 1985 dans les Gorges du Verdon, qui lui a ouvert la voie de la compétition. Catherine a effectivement
conquis, après ce tournage, ses premiers titres de championne du monde !
Cerise sur le gâteau : le coffret contient également son dernier long métrage « Au-delà des Cimes », réalisé par Rémy Tézier








 Avalanche mortelle pour un français… au Liban Ski de Montagne 
Vendredi 28 Janvier 2011 20:27 

Un randonneur à ski français a été tué lors d’une course en montagne vendredi dans le Nord du Liban, à laquelle participait une dizaine de personnes, a indiqué l’ambassade de France à Beyrouth. Plus tôt dans l’après-midi, un porte-parole de l’armée avait indiqué que dix personnes, dont des Français, avaient été secourus après avoir été pris dans une avalanche. Selon un témoin, contacté au téléphone dans le village d’Ainata, dans la plaine de la Békaa au nord du Liban, un groupe de onze skieurs, dont des Français et des Libanais, accompagnés d’au moins un guide, étaient partis en début de journée de la station de ski des Cèdres. Après avoir franchi la crête du mont Qornet al-Sawda, le point culminant du Liban qui surplombe les Cèdres, ils étaient en train de descendre en ski hors piste sur l’autre versant, vers la plaine de la Békaa, quand au moins l’un d’eux a été pris dans une avalanche.

Lire l’article











Isolez  Imprimez







 Rencontres Expés : le Bilan Expéditions 
Vendredi 28 Janvier 2011 16:47 

Pour leur 9ème édition, Les Rencontres Expés se sont tournées vers les variantes… Variantes, ou encore alternatives, réfléchies et choisies pour approcher, atteindre des sommets, et s’en éloigner …

Des expéditions mélangeant les pratiques, favorisant la mobilité douce, choisissant des itinéraires différents, des stratégies ou des compagnons inattendus ou rencontrant les populations locales étaient programmées. Des alpinistes chevronnés, des expéditionnaires expérimentés et des novices de l’aventure sont venus présenter leurs films, diaporamas et livres et se sont prêtés au jeu des variantes, en témoignant de leur vécu, devant un public venu en nombre sur les trois jours.

Après-midis de projections, de table-ronde littéraire et soirées ont régalé le public de belles histoires, images et émotions avec pour lien le goût de la montagne et de la découverte. Mention spéciale pour l’atelier « préparer son expé » animé par les représentants de la FFME, qui a fait « tente comble » et a permis des échanges d’expérience conviviaux et formateurs pour l’ensemble des participants.

 

Les Bourses Expés (fruit de l’association de la FFCAM, de la Ville de Grenoble et de La Grave avec les magasins Expés) sont venues partager leurs aventures ramenées des quatre coins du monde, faire rêver et susciter des vocations… en présentant les lauréats 2010 et les derniers retours 2009.

 

Le camp de base (salle polyvalente) – institutionnels de la montagne, fabricants de matériel, associations de solidarité, librairie – n’a guère désempli tout au long du week-end. Trois expositions-photos y étaient également présentées.

 

Les Rencontres Expés, grand moment d’échanges d’expériences mais aussi plaisir d’être en montagne et d’y vivre des moments forts : pour certains, il s’agissait de faire une petite cascade de glace ou une descente dans les Vallons, et pour d’autres de naviguer entre projections, conférences, stands et expo-photos.

 

Au final, plusieurs centaines de passionnés ne s’y sont pas trompés : les Rencontres Expés, en janvier à La Grave et Grenoble, sont toujours le rendez-vous incontournable des plus belles aventures en montagne, près de chez soi ou à l’autre bout du monde.

 
Retrouvez photos et vidéo des 9ème Rencontres Expés prochainement sur : www.rencontres-expes.com











Isolez  Imprimez







 Assises de l’alpinisme : le blog Alpinisme 
Vendredi 28 Janvier 2011 15:19 
Au printemps 2011 seront organisées, à l’initiative de l’OPMA (Observatoire des Pratiques de la Montagne et de l’Alpinisme), les premières « Assises de l’Alpinisme et des activités de montagne ». Ces Assises sont préparées par un collectif issu du milieu de la montagne, représentant à parts égales les différentes institutions.

L’objectif est le suivant : à travers la voix des alpinistes, affirmer ce qui caractérise l’alpinisme, et engager le débat avec l’ensemble des pratiquants de la montagne, avec les pouvoirs publics et avec les institutionnels sur la place de cette activité dans la société et dans l’ensemble des pratiques de la montagne.

Afin d’aller au fond des choses et pour donner un signal fort, les Assises se dérouleront dans deux lieux emblématiques de l’alpinisme et du tourisme alpin :
– 1er et 2 avril 2011 à Grenoble : organisation en public de plusieurs tables rondes autour des thèmes principaux issus du travail des Cafés Montagne.
– 28 mai 2011 à Chamonix : suite aux débats tenus à Grenoble, proposition d’un Manifeste et interpellation des fédérations et des pouvoirs publics sur leur engagement et leurs actions pour une reconnaissance et un développement plus affirmés de l’alpinisme et des activités de montagne qui lui sont proches.

Les débats sont déjà ouverts sur le blog. Vous pouvez y réagir en postant des commentaires ou en proposant des textes ou sujets de débat qui vous paraissent importants.

Le blog











Isolez  Imprimez







 Didier Moreilhon : « la protéger et la respecter… » Montagne 
Vendredi 28 Janvier 2011 01:56 

Garde moniteur au Parc national des Pyrénées, maire de Camparan, paysan, loueur de gîtes, Didier Moreilhon porte plusieurs casquettes qu’il ne replie pas en fonction du vent. « Je prends toutes les étiquettes. Le plus dur pour moi, c’est de trouver le juste milieu, l’équilibre. » Une posture nuancée, pas évidente dans un monde où il faut être dans un camp, surtout dans des situations de tension, comme cela est parfois le cas entre les éleveurs opposés à l’ours et les gardes du parc qui viennent constater les prédations. « Après la guerre, mon grand-père était bien content de travailler au barrage de Cap-de-long. Moi, je veux rester paysan, car c’est ce qui m’a fait vivre. J’ai aussi travaillé une dizaine d’années à la station de Saint-Lary. Pas question pour moi de cracher dans la soupe. Garde-moniteur au Parc, je ne suis pas un écolo pur et dur ». Didier Moreilhon a une connaissance de tous les milieux : tourisme, pastoralisme, protection de l’environnement, gestion de la vie locale. « J’essaie toujours de penser à l’autre, de trouver un compromis. Je ne supporte pas les extrêmes ».

En savoir plus…











Isolez  Imprimez







 David Lama revient sur le Cerro Torre… la polémique se poursuit Expéditions 
Jeudi 27 Janvier 2011 13:41 

En 1959, Cesare Maestri avait tenté de gravir le sommet du Cerro Torre par sa face Nord. Au cours de cette tentative, son compagnon de cordée, Tony Egger trouva la mort. Redescendant seul de la montagne, Maestri avait alors prétendu avoir réalisé la première du sommet.
De nombreux doutes étaient apparus peu à peu quant à la véracité de cette ascension, générant une suspicion qui poussa Maestri a retourner sur le Cerro Torre en 1970 pour ‘prouver’ la réalité de son ascension de 1959 (itinéraire qui n’a jamais pu être répété malgré les tentatives de grimpeurs tels que Alexander Huber, Stefan Siegrist, Thomas Ulrich, Toni Ponholzer, Ermanno Salvaterra, etc)
C’est sur l’arète Sud Est qu’il concentra alors ses efforts, équipant la paroi de kilomètres de corde fixe et posant plus de 350 spits à l’aide d’un compresseur pour effectuer une traversée évitant l’arète couverte de givre. (L’arète fût réalisée intégralement par Ermanno Salvaterra et Mauro Mabboni en 1999). L’itinéraire offrait pourtant de bonnes fissures, mais les pitons avaient été oubliés plus bas dans la voie.
L’expédition arrivera finalement au pied du champignon de glace mais sans le gravir, Maestri interdisant a ses compagnons de le rejoindre au dernier relais.
En redescendant, Maestri détruisit les points de la dernière longueur de son échelle de spit. La longueur désormais connue comme longueur Bridwell fût rééquipée par Jim Bridwell lors de la première ascension intégrale de cet itinéraire (et troisième du sommet) en compagnie de Steve Brewer en 1979.

Loin de taire la polémique, l’ ascension de maestri avait provoqué un véritable scandale, Messner la qualifiant de ‘meurtre de l’impossible’.

L’année passée David Lama et Daniel Steuerer étaient partis pour tenter de libérér la voie et de passer sans l’échelle à spit de Maestri.

L’expédition financée par Red Bull et avec la bénédiction de Reinhold Messner n’avais pas pu libérer un seul mètre de la voie étant donné les conditions climatiques excécrables de la saison, conditions dues en grande partie au phénomène d’el Nino.
Le souci, c’est que dans le cadre de leur projet de libération et du tournage d’un film sur leur réalisation, des guides ont ‘préparé’ la voie, fixant près de 700m de corde et plus de 60 spits là ou aucun point n’avait été posé jusqu’alors.
Les cordes furent retirées par des guides argentins quelques semaines plus tard, mais deux énormes sacs de hissages avaient dû être abandonnés sur place, les guides étant dans l’impossibilité de les transporter sans hélico.

Rolando Garibotti, célèbre andiniste argentin, spécialiste de la Patagonie avait alors donné un Carton rouge pour David Lama et Daniel Steuerer pour leur manque d’éthique.
David Lama avait ensuite tenté de se justifier et avait apporté quelques précisions

Mais il fût peu a peu démontré notamment par Colin Haley (voir son blog) que plus de 30 spits avait été posés sur la partie inférieure de l’itinéraire, à côté d’ancrages naturels, et cela grâce à un compresseur et a des endroits où même Maestri n’avait pas posé de points.

David Lama et son équipe de tournage sont de retour depuis deux semaines à El Chalten et Colin Haley s’est entretenu avec lui.
La bonne nouvelle c’est qu’il se sont engagés a ne pas poser de cordes fixes et a retirer les points posés l’année passée.

La mauvaise nouvelle c’est que David Lama emporte un kit de spitage qu’il envisage d’utiliser pour équiper la ligne de libre depuis le haut après être monté par la voie du compresseur. Colin Haley a essayé de lui faire comprendre que l’éthique voudrait qu’il pose ses points en montant, en utilisant des crochets (hooks).
Question de Colin : ‘Tu sais que les alpinistes vont pas du tout apprécier que tu poses des points en rappel, non?’
Réponse de David : ‘Ca ne me dérange pas’

Dans une interview a Redbull, avant de venir en Patagonie, David Lama s’exprimait ainsi :’Autrefois, seul le résultat comptait, et peu importait la manière. Pour parvenir a ses fins, on pouvait utiliser des pitons voir des échelles. Pour ma part, je souhaites faire cette ascension sans aucune forme d’aide.’

Colin Haley relève le côté ironique du fait que David ne se sente pas capable d’équiper sa variante en tête et qu’il envisage d’équiper depuis le haut. Comment ferait il sans l’échelle de spits en A0 de la voie du compresseur?
Sans cette ligne du compresseur, David devrait pour pré-équiper sa ligne, gravir le Cerro Torre par un itinéraire difficile ou se faire héliporté. ‘C’est une honte que David Lama n’ait pas plus de confiance en ses capacité de gravir ce projet proprement, en style alpin‘ conclut Colin.

Le blog de Colin Haley (en anglais)

Plus d’infos (en espagnol)










Auteur


Isolez  Imprimez







 ISPO 2011 Montagne 
Jeudi 27 Janvier 2011 12:18 

La grand messe du sport européen aura lieu comme chaque année à Munich du 6 au 9 février prochain.

Principal salon professionnel dédié au sport, l’ISPO permet aux fabricants de présenter leurs nouvelles collections aux distributeurs et d’engranger les commandes pour la saison suivante.

Kairn.com sera bien évidemment sur place pour suivre l’évènement et dénicher les produits du futur.

Le site de l’ISPO











Isolez  Imprimez







 Les partenaires de Kairn.com Montagne 
Jeudi 27 Janvier 2011 12:11 

 Eider (pour les vêtements), Millet (pour la bagagerie), et  Beal  pour les cordes sont les partenaires kairn.com et équipent donc nos journalistes grimpeurs et alpinistes du meilleur matériel pour couvrir au mieux les activités du milieu.





Warning: A non-numeric value encountered in /home/clients/6f7a26ffab24db51e03c89870151ed91/kairn/wp-content/themes/Newspaper_kairn/includes/wp_booster/td_block.php on line 353

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.