Bilan de saison 2009/2010 en Patagonie

La saison 2009/2010 a été marquée par un retour des conditions climatiques détestables qui ont fait la réputation de la Patagonie.
La faute en est au phénomène de El Nino, dont l’intensité a été particulièrement importante.
Température caniculaire à Catamarca (47°c), inondations à Buenos Aires et vent, pluie et temps instable en Patagonie étaient au programme de cette saison.

Si David Lama et les frères Huber sont revenus bredouilles, cela n’a pas empêché certains alpinistes de profiter des rares fenêtres de beau temps pour faire quelques belles réalisations :


– L’espagnol Oriol Baro et l’argentine Paula Alegre parcourent le 2 décembre la voie Carrington-Rouse (V 5.10c 65 degrés, 800m, 1977) en face Ouest de la Poincenot; quelques jours après ils s’offrent l’éperon Nord Ouest (alias voie Afanassieff) (ED-: 5.9 A2, 1600m, 1979) sur le Fitz Roy.
– Egalement début décembre, Nico Benedetti et Esteban Degregori ouvrent une variante de six longueurs à la voie Fonrouge-Rosasco (V, 1200m) en face Sud de la Poincenot.
– Les grimpeurs suisses Roger Schali et Simon Gietl ouvrent fin décembre ‘Fuhl Dich Stark Aber Nicht Unsterblich‘ (M5 6c [5.11b] A3+, 600m), en face Est de la Poincenot. Quatre jours auront été nécessaires en raison des vents violents. Gietl et Schali ont également gravi la classique Whillans-Cochrane (TD: 5.9 60 degrés, 650m) sur la Poincenot et la voie californienne (TD+: 5.11 55 degrees, 650m) sur le Fitz Roy.
– Le 25 janvier, Ian Nicholson et Graham Zimmerman ouvrent ‘The Slash‘ (IV+ 5.10b A2, 10 longueurs, 1,200m), la seconde voie sur Los Gemelos, dans la vallée des Français aux Torres Del Paine.
– Fin janvier et début février, Jim Donini, Jake Moritz, Jay Smith et Jim Turner ouvrent les trois premières voies techniques sur La Piramide, une montagne ressemblant à la fameuse ‘Devil’s tower’ à Lago General Carrerara, au sud de Chile Chico, au Chili. 
– Le 27 janvier, après une approche difficile, Smith et Turner parcourent un système de fissures juste à gauche de la proue en face Sud-Est de La Piramide. Deux jours de temps incertain seront nécessaires pour réaliser les deux premières longueurs. Les grimpeurs sont redescendus et ont quitté la zone pour aller finir ‘Blown Away‘ (III 5.11+) en deux jours, les 1er et 2 janvier.
En complément à ‘Blown Away’, Donini, Moritz, Smith et Turner ont également réalisé deux voies courtes et faciles dans le secteur.
– Ryan Huetter s’est rendu dans Los Arenales (Mendoza) avec le grimpeur brésilien Wagner Machado. Ils ont réalisé plusieurs itinéraires avant d’ouvrir le second itinéraire sur El Marinero, ‘El Regalo de Poseidon‘ (5.11b, 7 longueurss, 300m), les 7 et 8 février.
– Dans la vallée du Torre et après plusieurs mois de mauvais temps, Whit Magro et Josh Wharton ont fait la quatrième ascension de ‘Blood on the Tracks’ (V 5.12), qui suit une suite de diedres en face Nord de Rafael Juarez. Le 20 février, la cordée échoue à ouvrir un nouvel itinéraire sur Desmochada, une tour de 700m en face de la face Sud du Fitz Roy.
– Le 15 février, Milena Gomez et Doerte Pietron gravissent l’éperon Nord Ouest (aliasa Afanassieff) du Fitz Roy, ce qui constitue la seconde ascension d’une cordée 100% féminine.
– Le 20 février Arletti et Luciano Fiorenza ouvrent ‘La Guillotina‘ (7a, 300m), en face Nord de la Guillaumet. La voie est constituée de 10  longueurs de fissure parfaite facile d’accès et à proximité du refuge.
– Hayden Kennedy s’est associé au canadien Jason Kruk pour parcourir la Supercanaleta (VI WI3+ M5, 1600m) au Fitz Roy avant de se rendre dans la vallée du Torre Valley. Là, Kennedy et Ben Ditto ont fait ce qui semble être la seconde ascension en libre de Corallo Route (V 5.11+ A1, 600m) sur Rafael Juarez. 
– Toujours fin février, Colin Haley et Rolando Garibotti ont réalisé la quatrième ascension de Care Bear Traverse (VI 5.11 A0), constituée par la ligne de crêtes qui va de la Guillaumet, en passant par la Mermoz et jusqu’au Fitz Roy.
– Profitant du même créneau de beau temps, Jorge Ackermann, Tomy Aguilo et Fiorenza décrochent la plus belle réalisation de la saison avec ‘Historia Sin Fin‘ (7a, 40 longueurs) en face Ouest du Fitz Roy. La voie est située sur le pilier à droite de la Supercanaleta, et croise et se superpose avec Ensuenoen plusieurs longueurs. L’ascension s’est faite en trois jours, en style alpin, ouvrant 20 longueurs et environ 1000m.
– Le 28 février, Ackermann, Fiorenza et Matias Villavicencio se sont rendus en face Nord du Fitz Roy. Après 28 longueurs jusqu’à 6c, ils ont rejoint l’arête francaise et sont redescendus 300m avant le sommet. La voie s’appelle ‘Clinica de Aventura‘.
-Le 4 mai, Colin Haley a soloé la voie Argentine  (6a, 600m) sur l’aiguille Mermoz en moins de 4 h du pied jusqu’au sommet, en s’auto assurant sur 2 longueurs.Il avait également soloé cette saison la ‘Whillans-Cochrane‘ sur la Poincenot et la classique voie Amy (V 60 degrés, 450m) sur la Guillaumet.


Source : Alpinist,  Colin Haley, Rolando Garibotti, Josh Wharton, Jay Smith, Ryan Huetter, Jorge Ackermann, blackdiamondequipment.com, ryanheutter.blogspot.com, americanalpineclub.org, wutangclimber.blogspot.com, blackdiamondequipment.com, colinhaley.blogspot.com, up-climbing.com, eigernord.ch, planetmountain.com, verticalargentina.com


Photo courtoisie de Jorge Ackermann


 

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.