Bilan provisoire des dommages d’ours sur le massif des Pyrénées au 31 août 2013

La DREAL Midi-Pyrénées, vient de diffuser un bilan au 31 août des dommages d’ours. Ce bilan est évidemment provisoire et ne tient pas compte des possibles reconnaissances de dommages après avis d’une commission. Il faudra également attendre la fin de l’estive, début octobre, pour avoir une vision plus précise de la tendance annuelles.

Un bilan très provisoire….

Selon la DREAL : « Les données sont collectées de façon identique depuis 2006 ce qui autorise des comparaisons inter-annuelles. Il est à noter cette année que les mauvaises conditions météo en fin de printemps ont eu pour effet de retarder la montée des troupeaux en estive en moyenne de deux semaines. ». Nous pouvons également ajouter, selon plusieurs témoignages recueillis, que plusieurs éleveurs ont renoncé à déclarer des dommages en raison de certains comportements lors des constats. Sujet polémique sur lequel nous reviendrons.

Pour la DREAL : « Le bilan au 31 août 2013 fait apparaître une diminution des dommages imputés à l’ours par rapport à 2012 et 2011, avec 116 animaux indemnisés. Toutefois le nombre de dossiers enregistrés reste stable pour le moment sur l’ensemble du massif pyrénéen. Ces données ne constituent à l’heure actuelle qu’une tendance et sont bien évidemment à prendre avec précaution, tant que la saison d’estive n’est pas achevée. Il faudra attendre la fin de l’année pour pouvoir comparer réellement les chiffres 2013 avec ceux des années précédentes ». Sage précaution, en effet !

Ce qu’est le pastoralisme dans les Pyrénées

Sur l’ensemble du massif des Pyrénées, « le pastoralisme couvre 3 régions et 6 départements, et concerne 6000 exploitations pastorales, 1290 estives, 100 000 bovins, 570 000 ovins et 14 000 équins. Les estives couvrent une surface de 550 000 hectares dont 70% sont situées en zone Natura 2000 » Ces animaux participent activement à l’entretien des espaces et des paysages et leur diversité, au développement de la biodiversité, à la prévention contre les incendies et les avalanches.

C’est grâce à ces actions millénaires menées par l’homme et ses bêtes que 70% sont reconnus « remarquables » leur permettant d’être classés Natura 2000. Ce classement doit tout au pastoralisme alors que le pastoralisme ne doit rien aux divers classements.

En savoir plus….

Bilan au 31 août 2013

Autres informations sur l’ours dans les Pyrénées

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.