Canicule: alerte aux éboulements sur le Mont-Blanc

De fortes chaleurs entraînant des risques d’éboulements: l’ascension du Mont-Blanc par sa voie normale, qu’empruntent chaque été des milliers d’alpinistes, est ‘fortement déconseillée’ et les compagnies de guides ont suspendu les ascensions par cet itinéraire, jugé trop dangereux.

‘Le risque doit être pris très au sérieux’, a souligné à l’AFP le préfet de Haute-Savoie, Georges-François Leclerc.

La préfecture et la mairie de Saint-Gervais-les-Bains, qui compte une partie du Mont-Blanc sur son territoire, ont fermement mis en garde les alpinistes vendredi face aux ‘importantes chutes de pierres’ qui se produisent dans le couloir du Goûter depuis quelques jours.

Ce passage, aussi surnommé ‘couloir de la mort’, y est régulièrement exposé. Entre 1990 et 2011, 74 alpinistes y sont morts, selon les chiffres de la gendarmerie.

Mais le phénomène s’accentue en période de canicule, quand la neige et la glace fondent et que plus rien ne retient les rochers. Or, l’hiver dernier a été particulièrement avare en chutes de neige et les trois semaines de fortes chaleurs depuis fin juin ont fini de faire fondre le manteau neigeux.

Lire l’article

Laisser un commentaire

dix-sept + 15 =