Caroline Ciavaldini s’offre Macumba Club, 8c

Juste avant de partir pour une petite tournée des falaises françaises en compagnie de James Pearson afin de guider leur ami la légende nippone Yuji Hirayama, Caroline Ciavaldini a terminé son petit projet du moment, ‘Macumba club’ à Orgon.

Cette voie surnaturelle (5 prises naturelles sur toute la voie) et douloureuse (quelques verrous dans du dévers généreux) équipée par Vincent Albrand (‘si cela n’avait pas été Orgon il n’aurait pas taillé’ affirme t-il) dont Jibé Tribout avait fait la première en juin 1992 a occupé Caroline pendant près d’un mois ! ‘A coup sûr le 8c que j’ai réalisé qui m’aura pris le plus de temps’ affirme la réunionnaise. Mais même si ‘Macumba’ semble actuellement une ligne extrême désuète loin des standards actuels elle n’en demeure pas historique, étant une des références du 8c au début des années 90 comme ‘Maginot line ou le plafond’ à Volx ou ‘Azincourt’ à Buoux.

Place maintenant à d’autres escapades, notamment dans d’autres lieux chargés d’histoire comme le Verdon, affaire à suivre…

Photo : Francisco Taranto / FotoVertical

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.