C’est pourtant pas compliqué !

Il est beaucoup plus facile de prouver qu’une voie d’escalade est réalisée que de prouver le contraire.
Personne ne met en doute les réalisations effectuées en compétition. Il y est particulièrement difficile de tricher devant des milliers de spectateurs.

Personne ne remet en doute les réalisations effectuées par les meilleurs grimpeurs de la planète quand elles sont faites sur des falaises fréquentées comme Céuse, Siurana, Rodellar ou autre, où de nombreux autres grimpeurs peuvent attester de la réalisation.
En l’absence de cela, une bonne vidéo non coupée constitue souvent une preuve suffisante d’une ascension.
Quand un grimpeur réalise une performance remarquable sans témoins, la confiance prévaut tant que ca devient pas systématique. 

Alors pourquoi faut-il qu’une certaine grimpeuse s’entête à grimper a des heures indues, ou sur des sites où personne ne va, sans témoins, publiant des vidéos visiblement effectuées à partir de différents runs alors qu’il serait si facile de faire une croix indiscutable de temps en temps ?

Bien sûr toutes ses ascensions ne sont pas « pipeautées », mais de petits arrangements ponctuels avec la vérité on est visiblement passé à une norme. (Lire ‘Petits mensonges entre amis‘).

Le moins que nous puissions dire c’est que les témoins des réalisations ne se bousculent pas au portillon, et les rares présents n’étaient jamais là au moment de la croix. 
Difficile donc pour eux de se porter témoins en faveur… ou en défaveur.

Plutôt complaisants, nous avons accepté de publier au début.
Peut-être n’aurions-nous pas dû, peut-être avons-nous alors encouragé le mensonge ?
Nous avons donc gobé les histoires. Une fois, deux fois, … dix fois… et puis à un moment nous n’arrivions plus à déglutir.
Nous avons donc fait comprendre qu’il ne fallait pas nous prendre trop pour des C.. (voir entre autre ‘Une grande responsabilité‘). Plusieurs personnes ont fait de même, dont différents médias.

Nous espérions tous une reprise en main. Une belle croix devant des témoins. Une réalisation remarquable sans l’ombre d’un doute. Juste un petit changement d’attitude pour redonner la confiance et nous faire douter de nos doutes.
En attendant, nous avons pris le parti de ne relayer ses croix que sur la base de vraies preuves (témoins au-dessus de tout soupçon, vidéo uncut…).

Las, au lieu de cela, bis repetita avec une vidéo montée, voire sur-trafiquée et des attaques contre les mécréants qui osent douter. On nous voue aux gémonies rejetant dans un langage châtié nos fallacieuses arguties dans un sermon dénonçant notre perfidie à ne plus dire Amen à toutes les charlataneries et autres billevesées. (Pour ceux qui ne lisent pas Umberto Ecco dans le texte : nous sommes des pourris parce que nous ne gobons pas tout)

Bref, nous espérions autre chose. Visiblement certains sont indécrottables.
C’est pas grâve, on continuera d’espérer qu’au lieu de générer systématiquement la suspicion en voulant être médiatique sans jamais donner aucun gage de confiance, on finira par avoir de belles réalisations sans l’ombre d’un doute.

Tout le monde ne s’en portera que mieux… Et ce n’est pourtant pas compliqué !

Cedric Larcher – Kairn.com

Laisser un commentaire

19 − 10 =