Chamonix s’apprête a célébrer les 150 ans de l’âge d’Or de l’Alpinisme

La vallée de Chamonix- Mont-Blanc s’apprête à célébrer les 150 ans de 1865, année apothéose de l’Age d’Or de l’alpinisme. Un programme riche en événements qui doit s’étaler de juin à Septembre 2015. Les réservations sont d’ores et déjà ouvertes.

Alfred Wills, Leslie Stephen, Edward Whymper… Il y a 150 ans, une poignée de Britanniques fortunés, accompagnés de guides locaux, conquéraient la plupart des sommets des Alpes. Et posaient les fondements d’une nouvelle discipline: l’alpinisme sportif.

‘Tout a basculé en deux jours’, les 14 et 15 juillet 1865, raconte Claude Marin, guide et chargé de l’organisation des festivités de ‘Chamonix 1865’.
Le 14 juillet, l’explorateur Edward Whymper conquiert le Cervin (ou Matterhorn), un sommet de 4.478 mètres à la frontière italo-suisse, réputé extrêmement difficile et convoité par de nombreux alpinistes. A la descente, trois alpinistes anglais et le guide chamoniard Michel Croz dévissent et se tuent.
L’accident crée la polémique au Royaume-Uni, où l’on envisage d’interdire la pratique. C’est la fin d’une période de conquête insouciante et la naissance du mythe de ‘l’Alpe homicide’.

Le lendemain, une autre cordée britannique conquiert le Mont-Blanc (4.810 mètres) par l’éperon de la Brenva, un itinéraire engagé sur le versant italien. C’est la première fois que l’objectif n’est plus le sommet (déjà conquis en 1786) mais la voie empruntée.

81 ‘premières’ en 1865

Lire l’article

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.