Championnats du monde de ski alpinisme à Pelvoux au Pays des Ecrins : l’or pour Laétitia en vertical race

3emédaille d’or pour Laetitia ROUX qui survole ses Championnats du Monde et premier titre pour l’espagnol Killian JORNET BURGADA !

Discipline : Vertical Race, la montée sèche

Redoutable et prestigieuse épreuve, la Vertical Race consiste à gravir le plus rapidement possible environ 600m de dénivelés (630m aujourd’hui). Pas de manip’ de peaux ou de portages, seule la rapidité et l’endurance comptent, un effort intense et violent pour le cœur et les muscles. Droit dans la pente, raide et damée, il n’aura fallu que 25 minutes aux meilleurs pour arriver au sommet, sur un parcours très roulant avec des passages à 40% maxi.

Compte rendu de course

Champion du Monde en titre, l’espagnol Killian JORNET BURGADA s’impose aujourd’hui en 25’33’6. C’est sa première médaille d’or depuis le début de la semaine, lui que tout le monde annonçait imbattable. Derrière lui à seulement 12 secondes, le suisse Martin ANTHAMATTEN (25’45’8) signe son premier podium de ces Championnats du Monde. L’italien Damiano LENZI (26’01’9), monte sur la troisième marche de la Vertical Race. Mathéo JACQUEMOUD (26’11’5) décidément très en forme finit quatrième juste 10 secondes derrière l’italien et s’adjuge son quatrième titre de Champion du Monde en catégorie Espoirs. Les six premiers termineront tous moins d’une minute après le vainqueur de l’épreuve.

Laetitia ROUX (30’28’5) chez les filles, tout comme Killian chez les hommes, fera la course en tête. Sourire aux lèvres mais exténuée elle s’adjuge son 3e titre mondial de ces Championnats du Monde 2013. Heureuse également l’espagnole Miréia MIRO VARELA (30’50’3) qui se hisse à la deuxième place, son premier podium depuis le début de ses Championnats du Monde, elle qui avait survolé les précédents mondiaux en 2011. Le sprint final pour la troisième place a été exceptionnel avec une remontée toute en puissance de la Suédoise Emilie FORSBERG (31’20’5), surprise de ces mondiaux 2013, devant la suissesse Maude MATHYS (31’24’8). Du coté des Espoirs, la jeune française Axelle MOLLARET (33’05’7) devient véritablement l’étoile montante de l’équipe de France féminine en terminant Championne du Monde Espoir, pour la troisième fois cette semaine.

Demain, la dernière journée

  • Vendredi 15 février : 10h RELAIS SENIORS et JEUNES –Puy Saint Vincent

Pour cette dernière journée, nous pouvons regretter le manque de participants au relais. Certains pays ne présentant que trois participants alors qu’il faut une équipe de quatre. Mais le relais aura bien lieu et est d’ailleurs une épreuve particulièrement passionnante à suivre.

La journée et ces championnats du monde de ski alpinisme se termineront à 18h par la cérémonie de clôture à l’Argentière-la Bessée, suivie d’une soirée de gala avec tous les athlètes.

Laisser un commentaire

12 + deux =