Championnats du monde d’escalade 2016 : J2 – Les qualifications se poursuivent

On prend les mêmes et on recommence. Ou presque. Au programme de cette 2e journée, les hommes succèdent aux femmes en difficulté, les femmes remplacent les hommes sur le pan et l’handi-escalade repart pour un tour.

Bloc femmes :

En l’absence de la reine du bloc (la Britannique Shauna Coxsey – blessée à l’épaule – ne participe pas à ces Championnats du monde), la compétition était sur le papier plutôt ouverte. C’était sans compter sur des Japonaises en pleine confiance. Miho Nonaka et Akiyo Noguchi ont montré les crocs ce matin (5t6 et 4t5). L’Autrichienne Katharina Saurwein et la Française Clémentine Kaiser furent – elles aussi – très propres dans leur exercice. Tout comme la Slovène Stasa Gejo, et Mélissa le Nevé (5t7).

Difficulé masculine :

De la tension au pied du mur de difficulté ! Mais pas de drame pour autant : les grands noms de la discipline grimperont bien en demi-finales samedi ! Romain Desgranges, Sebastian Halenke (GER), Sean McColl (CAN), Adam Ondra (CZE), Keichiiro Korenaga (JPN) et Jakob Schubert (AUT) sortent leurs deux voies et poursuivent leur chemin dans cette compétition. Domen Skofic – le leader du classement provisoire de la Coupe du monde – y a laissé quelques gouttes de sueur. Le Slovène bute d’ailleurs sur sa voie 2e voie (44+). Un sacré combat pour le favori slovène, combat qui illustre parfaitement ce que l’on a vu sur le mur ce matin.

Handi-escalade : les choses se compliquent

Les deux voies tracées sur le mur de vitesse (avec des difficultés situées cette fois entre le 6c et le 7a) ont donné plus de fil à retordre aux compétiteurs.

Aika Yoshida n’était pas parvenue à monter aussi haut que la Belge Elodie Orbaen et la Française Oriane Moreno hier, mais l’athlète japonaise a été la seule femme RP3 (déficiente neurologique) à agripper la prise finale dans ce second tour de qualifications. Après plusieurs tops mercredi, l’Américaine Maureen Beck et la Hongroise Melinda Vígh se sont distinguées des autres compétitrices en AU-2 (amputées bras). Locale de l’étape, Lucie Jarrige a été la seule grimpeuse AL-2 (amputée jambe) à réaliser toutes les voies sur ces deux premiers jours de compétition.

Chez les hommes, Matteo Stefani (ITA) a battu plusieurs grimpeurs de premier plan parmi les B-1 (déficient visuel). Chez les homme B-2, le champion du monde 2012 Sho Aita (JPN) a poursuivi sur sa lancée avec un second top en deux jours. Sept grimpeurs AL-2 avaient atteint le bac final hier, mais les Espagnols Albert Guardia Ferrer et Iván Germán Pascual ont relevé la barre dans ce second tour des qualifications. L’Allemagne a également répondu présente ici à l’AccorHotels Arena, avec Nils Helsper et Korbinian Franck qui ont signé de belles performances chez les hommes RP1. Le Russe Vladimir Netsvetaev-Dolgalev a quant à lui pris la tête du classement RP2, et les Français Mathieu Besnard et Romain Pagnoux sont au coude-à-coude pour la première place en RP3.

Demain, la vitesse entre en piste, les phases finales commencent !

La compétition continue demain avec les qualifications de la vitesse, les demi-finales de la difficulté féminine et du bloc homme.

Tous les résultats

Retrouvez les images de la compétition ici

Le résumé vidéo de cette première journée :


ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.