Combien le Glacier Blanc perd t-il de glace ?

Perte de superficie du Glacier Blanc.

Il y a quelques semaines, une lectrice de kairn.com nous interpellait suite à la publication de cet article. “Je suis allée au Glacier Blanc en 1992, l’an passé en séjour à la montagne un guide de randonnée m’a dit que le glacier avait perdu 1km300 de les années 1990, ça me parait beaucoup ? Pouvez-vous m’informer au mieux … Avec l’âge (le mien) il est impensable d’entreprendre une telle balade”.

Monique, nous avons été à la pêche aux informations pour vous. En 2015, le Parc National des Ecrins publiait un article alarmant.

L’article évoquait le fait qu’en 12 années, le plus grand glacier des Alpes du Sud avait perdu en moyenne près de 10 mètres d’épaisseur, avec des différences importantes selon l’altitude. “Malgré quelques épisodes de répit, le volume du glacier Blanc diminue, en réponse à l’évolution du climat. Un déséquilibre qui remonte aux années 80” expliquait l’auteur du texte.

Perte de la superficie de 48 hectares du glacier

Entre 2002 et 2014, les études montrent une perte de la superficie de 48 hectares du glacier. Sa superficie en 2002 était de 534 hectares comme le montre la photo ci-dessus. Elle était de 486 hectares en 2014. Près de 42 millions de m3 d’eau ont ainsi été perdu par le glacier en 12 ans. Cela représente, en moyenne, entre 9 et 10 m de perte d’épaisseur sur toute la surface du glacier.

« Si l’on n’observe que peu de changements entre 3800 m et le sommet du glacier au Dôme de neige des Écrins (4015 m), c’est vers 3000 m que le glacier a perdu plus de 10 m d’épaisseur en face du refuge des Écrins, et jusqu’à 20 m dans la chute de sérac en face du refuge du glacier Blanc » expliquait alors Emmanuel Thibert, ingénieur de recherche à IRSTEA – ETNA Grenoble.

Et c’est en bas du glacier que la différence est la plus nette. « C’est dans les zones terminales du glacier que les changements sont les plus marqués, là où la surface du glacier a le plus diminué (48 ha en moins, soit 10 % de sa surface initiale) et la langue glaciaire s’est retirée (370 m de recul). »

Perte de masse observée depuis les années 80

Cette perte de masse est observée depuis les années 80. Elle s’accentue depuis les années 2000 et indique que le glacier est de plus en plus en déséquilibre avec le climat.

Le glacier Blanc est situé dans le département des Hautes-Alpes. C’est le plus grand glacier du massif des Écrins.

Il débute vers 4 000 m d’altitude, sous le sommet de la Barre des Écrins (4 102 m), pour finir sa course à 2 300 m d’altitude près du refuge du Glacier Blanc. Il donne accès à de nombreux sommets : Dôme de Neige des Écrins, Barre des Écrins, Roche Faurio, pic de Neige Cordier et la montagne des Agneaux.

Pour aller plus loin sur ce sujet

ad NCV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.