Comment le catastrophisme extrêmiste va finir par tuer l’écologie

En matière de réchauffement climatique, une partie de notre « presse », si tant est qu’elle puisse encore mériter ce nom, a totalement perdu le contact avec le concept d’information. J’en veux pour présomption une nouvelle affaire d’étude alarmiste totalement fantaisiste, reprise en boucle par une grande partie de notre presse quotidienne sans le moindre examen critique.

Au commencement, l’AFP, puis le Monde, puis beaucoup de monde…

Tout commence par une alerte d’un obscur fil de news, Eurekalert, dont le communiqué initial (retiré depuis sans un mot d’explication) engendre quasi immédiatement un communiqué de presse de l’AFP, du 19 janvier, ainsi titré:  

« Réchauffement et population accrue entraîneraient des pénuries alimentaires d’ici 2020″

Allons bon ? Et qu’est-ce qui motive un tel pessimisme ?

Lire l’article

Laisser un commentaire

2 + 2 =